Nous suivre Industrie Pharma

Finances : Bayer Schering Pharma restructure sa R&D

Sujets relatifs :

,
Bayer Schering Pharma vient de rendre publique de nouvelles mesures de réorganisation, suite au rachat par le groupe de Leverkusen de Schering en juillet dernier (CPH n°348).
Des mesures qui concernent tout d'abord ses activités de R&D. Aujourd'hui réparties sur de nombreux sites, elles vont être regroupées au sein de trois grands centres principaux: Berlin et Wuppertal en Allemagne, et Berkeley en Californie. Outre-Rhin, le centre de Berlin sera spécialisé dans l'imagerie médicale, l'oncologie et la gynécologie/andrologie. Celui de Wuppertal regroupera les recherches en cardiologie. Outre-Atlantique, cette concentration va entraîner la suppression d'environ 800 emplois, principalement dans la recherche. Deux centres de R&D vont fermer: West Haven, dans le Connecticut et Richmond (ex-filiale Berlex de Schering), en Californie. Le campus de Berkeley concentrera les activités de recherche du groupe en hématologie/cardiologie, en plus de l'immunologie, des maladies inflammatoires et des médicaments d'origine biologique. Le site conserve l'usine de bioproduction qui fabrique le Kogenate. En plus des travaux de R&D en hématologie. Leukine, un facteur de croissance des globules blancs, continuera à être synthétisé dans une usine située près de Puget Sound, dans l'État de Washington. L'autre versant des mesures concerne les sièges commerciaux. Les ex-sites de Berlex (filiale américaine de Schering) à Wayne et Montville (New Jersey) vont constituer les sièges commerciaux américains de Bayer et les sièges mondiaux des divisions Oncologie et Thérapies spécialisées. Le siège commercial des activités de la nouvelle entité en Allemagne sera, quant à lui, fixé à Leverkusen. Toujours en Allemagne, l'unité opérationnelle Primary Care et les directions commerciales Europe Oncologie et Hématologie/Cardiologie seront transférées de Wuperthal à Leverkusen, au sein du quartier général mondial de Bayer Schering Pharma. Rappelons qu'en France, le siège social de Bayer Schering Pharma sera situé à Lys-Lez-Lannoy, dans le Pas-de-Calais (CPH n°359). Près de 200 employés du siège de Bayer à Puteaux devraient y être transférés. Bayer Schering Pharma espère dégager plus de 700 M€ de synergies de sa réorganisation à partir de 2009. À elle seule, la rationalisation de la R&D aux États-Unis représenterait une économie de plus de 210 M$ (164 M€). Le groupe n'a pas encore confirmé le nombre définitif de suppressions de postes que ce rapprochement occasionnera. Les dirigeants de Bayer avaient évalué ce chiffre à environ 6000 en juillet dernier.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles