Nous suivre Industrie Pharma

Finances : Actelion va racheter CoTherix

Sujets relatifs :

,
Actelion compte acquérir CoTherix pour près de 420 millions de dollars (328 Mh) ou 13,5 $ (10,43 €) par action, via une OPA qui sera lancée le 8 décembre prochain.
Les deux sociétés sont spécialisées dans les traitements de l'hypertension artérielle pulmonaire (PAH), qui affecte près de 100000 personnes en Europe et aux États-Unis. Cette transaction qui devrait être finalisée d'ici fin mars 2007, représente une prime de 72 % par rapport au cours de clôture moyen de la société californienne sur un mois. La direction et le conseil d'administration de CoTherix ont d'ores et déjà accepté de céder leurs titres à Actelion, soit 32 % du capital, en vue de cette opération qui devrait avoir un impact neutre en 2007 et positif début 2008. Cette acquisition est un moyen pour Actelion de diversifier son portefeuille de médicaments, actuellement centré sur Tracleer (bosentan). Cet antagoniste des récepteurs de type A et B de l'endothéline I, indiqué dans le traitement de la PAH depuis fin 2001, a généré des revenus de près de 633 M CHF (491 M€), soit presque la totalité du chiffre d'affaires du groupe. Ce dernier s'est élevé en 2005 à 663 M CHF (514 M€). Le second médicament d'Actelion, Zavesca (miglustat), destiné au traitement de la maladie de Gaucher, n'a rapporté que 14,4 M CHF (11,2 M€). Pour l'exercice 2006, Actelion a relevé ses prévisions, tablant sur des ventes nettes comprises entre 930 et 940 M CHF (environ 725 M€), contre 880 et 910 M CHF (soit une moyenne de 690 M€) attendus auparavant. Actelion: une R&D axée sur des combinaisons de molécules Selon Actelion, « l'acquisition se révèlera rapidement positive, car nous comptons développer la pénétration du Ventavis, grâce à nos infrastructures commerciales existantes aux États-Unis », a précisé Jean-Paul Clozel, cofondateur et p-dg de la société. Ventavis (iloprost), premier médicament de CoTherix, est commercialisé par Schering en Europe et en Australie. L ancé sur le marché depuis mars 2005, c'est la seule prostacycline non invasive homologuée dans le traitement de la PAH aux États-Unis. C'est aussi le seul médicament que commercialise CoTherix. Il devrait générer « un revenu de près de 100 millions de dollars (77,6 M€) » pour Actelion en 2007, en considérant les droits de commercialisation du médicament détenus par Schering pour l'Europe et l'Australie. CoTherix et Actelion se connaissent déjà bien, puisque les deux sociétés collaborent de longue date dans le domaine de la PAH, notamment sur le développement d'un traitement associant bosentan et iloprost. Pour le reste, Actelion, qui consacre plus de 25 % de ses ventes à son budget de R&D, détient un pipeline qui comprend neuf projets en phase III. Dont six concernent des extensions d'indication du bosentan. De son côté, CoTherix développe également une autre combinaison de l'iloprost, avec du sildénafil, le principe actif du Viagra.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles