Nous suivre Industrie Pharma

Finance Genfit confirme ses projets d'acquisitions en 2008

Sujets relatifs :

,
La société lilloise Genfit vient d'annoncer qu'elle allait se « mettre en situation de réaliser une nouvelle augmentation de capital », au printemps 2008.
Après un placement privé de 15 millions d'euros bouclé fin 2006 (CPH n°364), l'entreprise veut se donner les moyens de réaliser des opérations de croissance externe, précisant que ces dernières seront centrées sur l'in-licensing de molécules, mais pourraient également concerner des opérations de fusion/acquisition de sociétés. Rappelons que Jean-François Mouney, son président du directoire, nous avait confié fin 2006 que cette nouvelle augmentation de capital pourrait être de l'ordre de 30 à 40 M€. Au 30 juin 2007, Genfit disposait d'une trésorerie disponible de 29,2 M€. Au premier semestre, la société a enregistré une perte nette de 0,9 M€, en raison du renforcement des investissements dans les programmes de développement de ses molécules, alors que ses revenus sont quasi-stables à environ 5,2 M€. Selon Jean-François Mouney, « avec aujourd'hui 2 molécules propriétaires en clinique et la forte création de valeur qui s'y trouve attachée, Genfit entame en 2007, comme prévu, une parenthèse de deux ans quant à sa profitabilité comptable ». Mais le dirigeant table sur un retour aux bénéfices dès 2009 ou 2010, date à laquelle Genfit pourrait signer un accord de licence sur sa molécule la plus avancée, GFT505, dont les résultats des essais de phase II sont attendus en mars prochain. Le GFT505 est évalué notamment dans l'athérosclérose et l'insulino résistance. Dans une récente note, le cabinet Bionest Partners estime que ce médicament, blockbuster potentiel, représente à lui seul la moitié de la valorisation de Genfit. Une valorisation que Bionest évalue à 180 M? avec une approche conservative, soit 25 % de plus que les chiffres actuels. Et si GFT505 tient ses promesses, ce montant pourrait augmenter de 35 à 40 % supplémentaires dans les douze prochains mois. D'après ses calculs, les ventes de ce produit pourraient dépasser le milliard d'euros dès 2015, soit trois ans après son lancement, que Bionest attend pour 2012. Ses analystes pensent eux aussi que Genfit renouera avec les bénéfices en 2009, tablant à cet horizon sur un résultat net de 20,5 M?, puis 36 M? en 2010, pour des rentabilités nettes de 49 et 50 %. C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles