Nous suivre Industrie Pharma

Fareva s'empare de l'usine Pfizer d'Amboise

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Fareva s'empare de l'usine Pfizer d'Amboise

La majorité des employés d'Amboise passeront dans le giron de Fareva.

© © Pfizer

LE LABORATOIRE AMÉRICAIN VA CÉDER SA DERNIÈRE USINE FRANÇAISE, SITUÉE À AMBOISE (INDRE-ET-LOIRE) AU SOUS-TRAITANT FAREVA.

Pfizer va se désengager de sa dernière usine française située à Amboise (Indre-et-Loire). Et c'est le sous-traitant français Fareva qui en reprendra les rênes. Créée en 1967, l'usine emploie actuellement 499 salariés en CDI. Parmi eux, 473 devraient être transférés au sein de Fareva, probablement au cours du 2e trimestre 2014. Les 26 employés non transférés, qui travaillent principalement dans des fonctions industrielles globales, ne devraient subir « aucun changement dans leur contrat et leurs conditions de travail et resteront localisés à Amboise », a assuré une porte-parole de Pfizer. Fareva se serait engagé à maintenir les emplois des salariés de l'usine en poste à la date du transfert pendant cinq ans. Du côté de la fabrication, les médicaments confectionnés à Amboise devraient continuer d'être produits sur le site pendant dix ans. L'usine fabrique principalement le Viagra (citrate de sildénafil), l'Aricept (donepezil), le Diflucan (fluconazole), l'Amlor (bésilate d'amlodipine) et des produits pour la santé animale. Ceux-ci sont produits sous forme de comprimés, gélules, flacons, ampoules et poudres.

L'usine approvisionne très peu le marché français puisque 91 % des volumes sont exportés. En 2012, 71,2 millions d'unités ont été conditionnées à Amboise.

Fareva avait déjà racheté à Pfizer les sites de Val-de-Reuil (Seine-Maritime) et d'Angers (Maine-et-Loire) en 2005. Puis, le site allemand de Feutch en 2008 et l'usine de Richmond (États-Unis) de Pfizer en 2011.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

DBV Technologies bouleverse son organigramme

DBV Technologies bouleverse son organigramme

La biotech française DBV Technologies a nommé Michel de Rosen en tant que président non-exécutif. Il succède au Dr Pierre-Henri Benhamou, cofondateur de DBV Technologies. Michel de Rosen siège au conseil[…]

11/03/2019 | StratégieImmunologie
MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

Pfizer condamne deux sites en Inde

Pfizer condamne deux sites en Inde

Boehringer Ingelheim pourrait supprimer 327 postes en France

Boehringer Ingelheim pourrait supprimer 327 postes en France

Plus d'articles