Nous suivre Industrie Pharma

Fareva ouvre une usine d'aérosols aux États-Unis

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Le sous-traitant pharmaceutique français Fareva a inauguré l'agrandissement de son usine de Richmond, en Virginie (États-Unis), après une première phase d'investissement de 40 millions de dollars (37 M€) pour booster sa production de médicaments, d'OTC et de produits de beauté. Cet agrandissement du site dédié à la production d'aérosols comprend un grand atelier de fabrication d'ignifugeants, toutes les commodités nécessaires telles que les arrivées d'eau à usage pharmaceutique (USP), d'air comprimé, de vapeur, de gaz propulseur etc., ainsi que trois lignes d'emballages des aérosols et un laboratoire de R&D. D'une capacité de production de 100 millions de bidons d'aérosols par an, l'usine va créer entre 80 et 100 nouveaux emplois. Fareva a en outre annoncé qu'une seconde phase d'agrandissement était à l'étude. Elle prévoirait l'installation de quatre lignes de production supplémentaires, nécessiterait un investissement de 15 à 20 M$ et aboutirait à la création de 150 emplois supplémentaires. Fareva avait racheté le site de Richmond à Pfizer en 2011 (CPH n°561). La société y emploie actuellement 600 personnes sur une surface utile de plus de 69 000 m2. Jusqu'alors spécialisée dans les produits de beauté et les OTC, l'usine de Richmond devient désormais le 11e site de production d'aérosols de Fareva. La société en possède déjà six en France, un en Turquie, un au Royaume-Uni, un au Brésil et un autre en Russie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles