Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Delpharm veut reprendre cinq sites de Famar

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Delpharm veut reprendre cinq sites de Famar

© Delpharm

Annoncée en juillet dernier, la vente des sites Famar se concrétise. La reprise des cinq sites du façonnier grec par Delpharm permet à la CDMO française de s’implanter sur le continent américain, d’augmenter ses capacités de production et d’étoffer son offre de services.

Il s’agit d’une première pour Delpharm, qui n’a pas pour habitude de racheter des concurrents. Les deux spécialistes de la sous-traitance pharmaceutique Famar et Delpharm ont en effet annoncé avoir engagé des négociations portant sur la reprise, par la CDMO française, de cinq sites de production de Famar en France, aux Pays-Bas et au Canada.

Concrètement, Delpharm pourrait ainsi reprendre les sites français d’Orléans (Loiret), de l’Aigle (Orne) et de Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir), ainsi que l’usine québécoise de Pointe-Claire et le site de Bladel aux Pays-Bas. L’ensemble représente un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros. Une bonne nouvelle pour les 1 300 salariés de Famar concernés. « Nous sommes impatients que l’opération soit approuvée par les autorités compétentes, l’incertitude demeure tout de même pour une centaine d’emplois dans les fonctions support » nous précise un salarié du groupe.

Soumise à l’approbation des autorités de concurrence, Delpharm espère « une décision plus[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le palovarotène fait chuter Ipsen

Le palovarotène fait chuter Ipsen

Le titre du laboratoire chute de plus de 20 %, suite à la suspension des essais cliniques de ce candidat-médicament. C’est un pari raté pour Ipsen. Le laboratoire français a annoncé la suspension des[…]

27/01/2020 | Maladies raresActus Labo
En bref : Seekyo et Genkyotex

En bref : Seekyo et Genkyotex

AstraZeneca va investir plus de 500 M$ en France

AstraZeneca va investir plus de 500 M$ en France

Johnson & Johnson signe une année en demi-teinte

Johnson & Johnson signe une année en demi-teinte

Plus d'articles