Nous suivre Industrie Pharma

Famar a regroupé ses deux usines orléanaises

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Via un investissement de 40 millions d'euros, le façonnier grec a regroupé ses deux usines orléanaises sur un unique site de formes solides et liquides, avec l'objectif d'en faire l'un des sites OTC les plus attractifs d'Europe.

C'est fait. Famar a inauguré fin novembre le regroupement de ses deux usines à Orléans (Loiret). Les équipes ont été réunies sur le site d'Orléans La Source dès mars, site aujourd'hui pleinement opérationnel et certifié, suite à la fermeture du site du Champs de Mars au printemps dernier. Initialement, ces deux sites avaient été respectivement repris par le façonnier grec à Johnson et Johnson en 2009 et à Novartis en 2001. Annoncé il y a trois ans, ce projet a nécessité 40 millions d'euros d'investissements. Famar aurait toutefois récupéré 8,5 M€ des collectivités locales pour la reprise de l'ancienne usine et des terrains pour un projet d'enceinte sportive, rapporte la presse locale. Ce regroupement des productions a été motivé par la volonté de faire d'Orléans La Source « le site OTC le plus attractif d'Europe », atteste une porte-parole du groupe. « Ceci passe par une capacité immédiate et future à répondre aux attentes des clients et à celles des autorités à travers la qualité de nos bâtiments, de nos process et l'optimisation de nos coûts et efficiences de production. Le regroupement des deux sites participe à cet objectif tout en ayant permis d'accompagner nos clients sur la croissance de leurs ventes, ce qui n'était plus possible depuis le site de Champ de Mars ».

Autrefois concentré sur les formes liquides et pâteuses, le site orléanais de Famar s'est aujourd'hui diversifié avec la reprise d'une grande partie des activités de l'ancienne usine qui était, elle, focalisée sur les formes solides. La zone de production des formes solides, à la fois pour la fabrication et le conditionnement, a été réaménagée dans un des bâtiments du site de la Source. Les investissements ont porté sur les bâtiments, l'infrastructure et les moyens de production, lesquels ont été renforcés. « Ce déménagement s'est accompagné d'investissements capacitaires sur les sachets de manière à suivre la croissance de nos marchés », confirme la porte-parole. A Orléans, Famar produit ainsi depuis un site unique des sirops, des produits ophtalmiques, des dentifrices, des comprimés effervescents ou encore des sachets, avec des capacités totales installées de 260 millions de boîtes par an. Productions qui sont destinées au marché français mais également pour l'export dans les pays voisins (Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne), ceux de l'Europe de l'Est, comme la Russie et la Pologne, et jusqu'en Afrique.

Au niveau de la masse salariale, l'unique site orléanais de Famar recense 690 salariés. Soit un peu moins que la totalité des effectifs des deux usines. La fusion a en réalité entraîné la mise en place d'un plan de départs volontaires, actuellement en cours, qui porte sur une réduction nette de 30 postes, confirme la direction. Avec près de 700 salariés La Source se pose comme le plus important pôle industriel de Famar en France. Le groupe recense trois autres sites sur le territoire : Saint Genis Laval (Rhône, 350 personnes, repris à Aventis en 2004), L'Aigle (Orne, 150 personnes, repris à Aventis en 2001), et Saint Rémy sur Havre (Eure, 200 personnes, repris en 2007 à Abbott). Dans l'Hexagone, Famar génère des ventes de plus de 200 M€ par an (environ 450 M€ au total pour le groupe). Le seul site orléanais devrait enregistrer cette année des ventes de 130 M€.

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles