Nous suivre Industrie Pharma

Façonnage : Unither : un nouvel actionnaire pour de nouvelles acquisitions en vue

Sujets relatifs :

,
Sous la houlette de ce nouveau partenaire, la façonnier français va pouvoir poursuivre sa politique de croissance externe.
Nouvelle étape pour le façonnier français Unither, qui vient d'être racheté par ING Parcom Private Equity, auprès de SG Capital Europe, en association avec le management. Le financement en fonds propres de l'opération a été conduit, en dehors d'ING Parcom Private Equity, nouvel actionnaire majoritaire, par CIC Finance et Picardie Investissement, les actionnaires historiques du groupe, et par l'équipe de management. La dette mezzanine a, quant à elle, été arrangée par Capzanine et la dette senior par CIC. Unither, tout juste un an après l'annonce de la reprise de Créapharm (CPH n°344), entre ainsi dans une nouvelle phase de son développement. Selon Eric Goupil, son p-dg, « avec ING Parcom, nous allons pouvoir financer des projets de croissance externe, ce que nous n'étions plus en mesure de faire avec notre ancien actionnaire ». Des projets qui pourraient mener le groupe à se doter de son premier site hors de l'Hexagone. « Nous cherchons à reprendre un spécialiste présent dans une niche en croissance. Nous pensons que nous avons désormais la stature pour étendre simultanément notre gamme de services et notre présence géographique à un autre pays européen ». Toutefois, rien de précis n'est encore sur l'agenda d'Unither. « Nous avons quelques idées mais ce ne sont encore que des projets. Malgré tout, l'intégration de Créapharm est aujourd'hui entièrement finalisée et nous sommes déjà en mesure d'absorber une nouvelle activité », assure le dirigeant. Si de son côté ING Parcom s'est intéressé au façonnier français, « c'est tout d'abord en raison de la qualité de son équipe de direction », estime Laurence Bouttier, chargée d'affaires du nouvel actionnaire. « Depuis le rachat de Créapharm, le groupe dispose d'un portefeuille de produits diversifié sur des niches dynamiques. Il présente de plus un fort potentiel de développement », ajoute L. Bouttier. Cette dernière assure qu'ING Parcom « souhaite être un investisseur à long terme avec une vraie volonté de participer à la croissance externe d'Unither ». Le groupe devrait réaliser cette année un chiffre d'affaires d'environ 75 millions d'euros, soit un chiffre supérieur de 5 Mh à celui affiché par Unither et Créapharm avant leur rapprochement. Unither a ainsi déjà comblé la perte d'activité liée à la cession d'une partie des activités bordelaises de Creapharm. Le groupe dispose désormais de quatre usines, qui lui apportent une présence dans le domaine des unidoses stériles, les formes solides et liquides (à Gannat) et de formes liquides et pâteuses (à Bessay-sur-Allier). Sans compter le centre de développement de Bordeaux, hérité de Créapharm et rebaptisé Unither Développement. Plus récemment, Unither s'est lancé dans les sticks liquides (CPH n°344), avec l'installation d'une ligne de production dédiée sur le site de Bessay. Pour l'an prochain, Eric Goupil table sur « une légère croissance de l'activité » du groupe. Mais, précise le dirigeant, « les projets les plus significatifs interviendront à partir de 2008 ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles