Nous suivre Industrie Pharma

Faciliter la montée en échelle de la micronisation

La société suisse Dec commercialise son modèle MC2 Jetmill pour les opérations de micronisation en industrie. Conçu pour fournir un haut rendement de production, quelle que soit la nature du produit, il facilite ainsi la montée en échelle.

Un équipement de micronisation répondant aux hautes exigences de chaque type de production pharmaceutique. C'est dans cet esprit que le spécialiste suisse des systèmes de manutention et de confinement de poudres Dec a conçu son dernier microniseur MC2 Jetmill. D'une capacité comprise entre 35 et 200 g/h, ce modèle s'appuie sur une technologie de broyage à jets en spirale, qui consiste en l'utilisation de l'énergie cinétique des particules. Une série de buses portent les particules de poudre à une vitesse supersonique (300 à 500 m/s) au sein de la chambre de broyage où un mouvement cyclonique est créé par effet venturi d'un gaz injecté entre 7 et 12 bars. « En règle générale, nous utilisons de l'azote en tant que gaz porteur, afin d'éviter les risques d'explosion », indique Ewart Richardson, directeur de la division Technologies de micronisation et d'isolation chez Dec. La micronisation en éléments compris entre 0,5 et 20 µm s'effectue par la collision des particules entrantes avec celles déjà en rotation à l'intérieur de la chambre. En outre, l'équipement de Dec offre une micronisation de haute qualité : une même qualité de micronisation peut être obtenue avec un seul passage (single pass) par rapport à d'autres microniseurs sur le marché. Cela permet ainsi de réduire le temps de production et de limiter la quantité de déchets engendrés. « Un autre avantage de la technologie Jetmill, c'est la réduction du phénomène de "Blowback", qui permet ainsi de récupérer davantage de produit après la micronisation. Ainsi, le rendement typique à l'issue du MC2 Jetmill s'élève quasiment à 99,5 % du batch », précise Ewart Richardson. Avant d'ajouter : « Le produit obtenu peut soit se vider par le haut soit par le bas du réservoir, alors que l'évacuation du gaz injecté se fait toujours par le haut. Les flux passent ensuite dans un filtre à manche en polyester, aidant à séparer les particules du gaz porteur ». En outre, le MC2 Jetmill de Dec garantit une consommation réduite de gaz pour son fonctionnement, comparé à d'autres équipements de même dimension sur le marché. Il facilite également la mise à l'échelle du laboratoire au pilote de production, en conservant la même distribution de tailles des particules (PSD). De plus, l'équipement est facile d'entretien en raison du nombre limité de composants mobiles, qui plus est facilement démontables. Il est disponible en plusieurs types de matériaux : en acier inox 316L ou en hastelloy avec finitions poli-miroir, revêtement céramique et PTFE, etc.

 

Une multitude d'options disponibles

 

Le MC2 Jetmill est commercialisé avec différentes options, afin de s'adapter au mieux aux contraintes et exigences de son utilisateur. Pour l'alimentation du microniseur, il est fourni soit avec un système d'approvisionnement volumétrique ou bien gravimétrique. Pour les applications en atmosphère contrôlée comme les ingrédients pharmaceutiques hautement actifs (HAPI), la société suisse propose une version entièrement stérile de son microniseur. Il se décompose en trois parties : l'une où se trouve un broyeur à filtre cyclone intégré contenu dans un isolateur dans lequel sont déchargées les substances actives. La deuxième partie est constituée d'une trémie de stockage des intermédiaires, tandis que la dernière partie comporte une station de déchargement confiné. Pour les applications cryogéniques telles que la micronisation de produits thermosensibles ou de produits élastiques, le système est alimenté en azote liquide, qui est dosé par une vanne électronique, le tout étant contrôlé par un capteur de température. Dec commercialise également des versions de son microniseur MC2 Jetmill pour différents types de produits à broyer. Par exemple, la micronisation de substances collantes nécessitera que la chambre soit dotée d'un revêtement en matériau polymère et d'inserts en PTFE.

Malgré le grand nombre d'options possibles pour son MC2 Jetmill, le groupe Dec ne compte pas se reposer sur ses lauriers, puisqu'il prévoit déjà d'autres développements. « Nous cherchons continuellement à améliorer les performances du broyage et à intégrer une analyse granulométrique en ligne des particules produites. De plus, nous voulons mettre au point un système intelligent, capable de déterminer les paramètres opératoires pour parvenir à un résultat de micronisation désiré par l'opérateur », précise Ewart Richardson. En outre, le groupe Dec souhaite compléter sa gamme de microniseurs MicroJet, capables de produire des très petites quantités de produits (jusqu'à 1 500 mg) sous forme de nanoparticules.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Un revêtement céramique pour les surfaces inox

Un revêtement céramique pour les surfaces inox

Connue pour ses solutions contre le rouging, l’entreprise belge Technochim, propose d’autres solutions innovantes aux industriels de la pharmacie, plus précisément pour leurs salles propres, à savoir un[…]

02/10/2019 | Nettoyage
Une presse à injecter pour la pharma

Une presse à injecter pour la pharma

Une application intelligente pour scanner les enregistreurs

Une application intelligente pour scanner les enregistreurs

Un compteur avec analyse du principe actif

Un compteur avec analyse du principe actif

Plus d'articles