Nous suivre Industrie Pharma

Excipients : NP Pharm part à l'assaut du marché chinois

Sujets relatifs :

,
Le fabricant d'excipients pharmaceutiques NP Pharm, filiale d'Ethypharm, vient d'obtenir une licence d'importation de la part des autorités chinoises. Cette licence permettra à la société d'exporter ses sphères de sucre sur le marché chinois et d'y accroître considérablement ses perspectives. « NP Pharm est à ce jour le seul fabricant de ce type de produits a avoir obtenu cette licence de la part des autorités de santé chinoises », souligne Patrick Sanial, directeur général de l'entreprise française. Ce dernier estime ainsi que les ventes de sa société dans le pays, qui se sont élevées l'an dernier à 10 % de son chiffre d'affaires global (4 M€ en 2005), pourraient être doublées d'ici à 2007, grâce à cette autorisation qui lui a été réclamée par l'un de ses principaux clients dans le pays, GlaxoSmithKline. NP Pharm, qui réalise 70 % de son chiffre d'affaires à l'export, ne compte pas s'arrêter là. « Nous comptons construire une usine à Shanghai fin 2007 ou début 2008 », nous a confié Patrick Sanial. Celle-ci servira de tête de pont pour le développement de la présence de la société en Asie, et lui permettra de réduire ses coûts de logistique et de ne plus pâtir de taux de changes défavorables. NP Pharm ne dispose pour l'instant que d'une seule usine, de 800 t/an, située à Bazainville (Yvelines). Pas question pour autant d'utiliser les mêmes technologies dans les deux unités. « Nous utiliserons des procédures plus manuelles en Chine et conserverons des procédés automatisés en France », ajoute le dirigeant, qui pour l'instant, souffre peu de la concurrence asiatique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles