Nous suivre Industrie Pharma

Evonik se renforce avec la division de SurModics

J.C.

Le chimiste allemand poursuit sa croissance dans le domaine de la pharmacie. Evonik a signé un accord début novembre pour l'acquisition de la division Pharmacie de SurModics. La transaction, qui devrait être finalisée sous peu, se porte à 30 millions de dollars (21,7 M€), soit le double du chiffre d'affaires généré en 2010 par cette business unit de SurModics, spécialisée dans les systèmes de délivrance de produits injectables. L'opération permet à Evonik de mettre la main sur une usine aux conditions GMP de formulations et de production de polymères pharmaceutiques et de systèmes de délivrance à Birmingham, dans l'Alabama (États-Unis), tout en reprenant les 80 salariés de SurModics travaillant sur ce site. L'acquisition étoffera le portefeuille et les capacités d'Evonik en formulation avec l'ajout d'une plateforme de dosage parentéral et de polymères à base d'acide lactique et glycolique biologiquement dégradables. SurModics utilise notamment des microparticules qui se résorbent biologiquement, des nanoparticules, des liposomes ou encore des implants. Spécialiste des excipients ainsi que des revêtements et des systèmes de délivrance d'ingrédients pharmaceutiques actifs (API) pour des formes solides, Evonik avait déjà étoffé ses gammes via la reprise de l'activité Resomer de Boehringer-Ingelheim fin 2010, qui lui avait permis de se positionner dans le domaine des injectables (CPH n°536). De son côté, SurModics se concentrera sur ses activités de modification de surfaces pour les dispositifs médicaux.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles