Nous suivre Industrie Pharma

Eurofins renonce à sa levée de fonds

D.O.

Aussitôt lancée, aussitôt annulée. Au lendemain de l'annonce de sa première augmentation de capital depuis près de 15 ans, le spécialiste de la sous-traitance analytique a procédé à l'annulation pure et simple de sa levée de fonds.

Ce placement accéléré prévoyait l'émission par Eurofins d'un million de nouvelles obligations (6,5 % du capital), soit environ 339 millions d'euros. Pour justifier ce retrait, le groupe a évoqué une volatilité du marché et « des conditions défavorables qui auraient pénalisé les actionnaires actuels de manière disproportionnée ». Cette somme était à l'origine destinée à « optimiser la structure du capital d'Eurofins » et permettra au groupe « d'être capable de répondre de manière efficace et rapide à des opportunités stratégiques et créatrices de valeur », via des opérations de croissance externe. En début d'année, Eurofins avait émis 500 millions d'euros d'obligations, qui étaient destinées à financer son plan de développement à moyen terme, s'appuyant sur des opérations à la fois de croissance organique et externe. Toutefois, ce revirement ne change en rien ses objectifs annoncés de croissance à court et moyen terme. Eurofins avait annoncé en octobre vouloir atteindre un volume d'affaires de 2,5 Mrds € dès 2016. À plus long terme, le groupe souhaite enregistrer un chiffre d'affaires de 4 Mrds € d'ici à 2020. Employant 20 000 salariés, Eurofins a affiché des ventes de 1,41 Mrd € sur l'exercice 2014.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Logistique : Ceva investit dans un centre de stockage en Hongrie

Logistique

Logistique : Ceva investit dans un centre de stockage en Hongrie

Le laboratoire spécialisé dans les produits vétérinaires Ceva a annoncé la construction d’un centre de stockage cryogénique à Monor, en Hongrie. Implanté sur un site de 440 000[…]

Filtration : Donaldson s’empare de Solaris Biotechnology

Filtration : Donaldson s’empare de Solaris Biotechnology

Sartorius investit 100 millions d’euros pour doper ses capacités en France

Sartorius investit 100 millions d’euros pour doper ses capacités en France

CRO : Parexel repris par deux fonds pour 8,5 Mrds $

CRO : Parexel repris par deux fonds pour 8,5 Mrds $

Plus d'articles