Nous suivre Industrie Pharma

Eurofins « aborde le futur de manière très sereine »

Aurélie Dureuil

Avec un chiffre d'affaires en croissance de 22,6 % entre le 2e trimestre 2011 (207,8 M€) et la même période en 2010, le p-dg d'Eurofins, Gilles Martin se montre satisfait de « ces évolutions ». Et « ce n'est que le début, assure-t-il. Nous commençons à bénéficier de nos investissements. » Ces cinq dernières années, la société franco-allemande a multiplié les investissements organiques et de croissance externe pour atteindre un poids important sur les marchés des analyses pharma- ceutiques, alimentaires et environnementales. Des secteurs qui sont pratiquement équivalents dans l'activité d'Eurofins. « Aujourd'hui, l'activité pharmaceutique représente un peu plus de 30 %, mais cela peut évoluer en fonction des acquisitions. Nos trois secteurs nous paraissent intéressants », souligne le dirigeant. Le sous-traitant d'analyses a investi plus de 400 millions d'euros en cinq ans, avec notamment « l'ouverture de laboratoires ex nihilo qui ont permis au groupe de prendre position dans des économies qui représentent des relais de croissance dans nos activités », souligne Hugues Vaussy, directeur général d'Eurofins. 17 laboratoires ont été ouverts en Asie, en Amérique latine, en Europe de l'Est, aux États-Unis et en Europe. « Dans les pays d'Asie et d'Amérique du Sud, nous voyons émerger une demande pour du contrôle qualité à des standards internationaux. A terme, nous voulons être présents sur place pour les demandes sur le marché domestique », indique le dg. « Aujourd'hui, nous n'avons que trois laboratoires en Chine. Il est évident qu'à terme, nous en aurons 10 ou 20 », ajoute Gilles Martin, sans préciser l'échéance. Le programme d'investissements a également concerné des agrandis- sements et des modernisations de sites existants, au total 150 000 m2 de laboratoires ont été concernés. Les derniers investissements ont concerné les sites de Wolverhampton au Royaume-Uni et en France, de Nantes (Loire-Atlantique) et Saverne (Bas-Rhin). « Le groupe a triplé sa taille dans la période, note Hugues Vaussy. Ces investissements ont servi à préparer le groupe pour atteindre un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros d'ici 2013 ». Le p-dg Gilles Martin se montre confiant pour atteindre cet objectif, alors qu'il estime qu'Eurofins enregistrera « probablement 800 M€ cette année ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Le groupe américain Thermo Fisher a annoncé un vaste plan pour muscler ses capacités de production de consommables de laboratoire en plastique. Pour cela, il a débloqué une enveloppe de 140 millions de dollars[…]

Kuehne+Nagel inaugure deux centres de distribution

Kuehne+Nagel inaugure deux centres de distribution

Bioprocédés : Thermo Fisher ouvre un centre à Saint-Louis

Bioprocédés : Thermo Fisher ouvre un centre à Saint-Louis

Conditionnement : Catalent investit 50 M$ dans un site aux Etats-Unis

Conditionnement : Catalent investit 50 M$ dans un site aux Etats-Unis

Plus d'articles