Nous suivre Industrie Pharma

Ethypharm investit 8 M€ en France

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Ethypharm investit 8 M€ en France

Site de Châteauneuf-en-Thymerais

© Ethypharm

La société spécialisée dans le développement de nouvelles formes galéniques renforce une nouvelle fois son outil industriel. Elle va investir huit millions d'euros pour muscler deux sites français.

Le laboratoire français basé à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) va mettre sur la table huit millions d'euros pour muscler ses sites de production dans l'Hexagone. Ce projet concerne l'usine de Châteauneuf-en-Thymerais (Eure-et-Loir) et celle de Grand-Quevilly (Seine-Maritime), qui bénéficieront chacune de 4 M€ d'investissements. Celles-ci gèrent principalement des activités de granulation, de mise en forme (gélules et comprimés) et de conditionnement. L'investissement permettra l'ajout de deux lignes de production disposant d'un équipement de séchage à lit d'air fluidisé (LAF). « Nous passerons prochainement de 3 à 5 LAF », précise une porte-parole du groupe. Elles fabriqueront des génériques et notamment le médicament contre les reflux gastriques Esoméprazol. La mise en place de presses à comprimés et de centrales de pesée sera aussi au programme. Ces équipements devraient être opérationnels avant la fin de l'année. Ils permettront à ces deux usines d'atteindre des capacités de 2,5 milliards de doses par an. Créé en 1981, le site de Châteauneuf-en-Thymerais emploie 299 personnes. En dehors des activités de production, il comprend également une partie dédiée à la recherche et au développement. En juin 2011, Ethypharm avait déjà injecté 3 M€ dans ce site pour notamment renforcer sa production d'Esoméprazol. Au total, la société pharmaceutique a investi 11 M€ dans cette usine depuis trois ans. De son côté, le site de Grand-Quevilly existe depuis 1998 et compte aujourd'hui 279 salariés. Il possède lui aussi, depuis 2009, un centre de R&D. Ethypharm opère un troisième site de production situé à Shanghai, en Chine, où travaillent 136 salariés. En 2011, Ethypharm avait d'ailleurs investi 1 M€ dans un procédé de fabrication de micro-granules et une ligne de conditionnement sachet sur ce site chinois. Enfin, le groupe français possède des bureaux commerciaux aux États-Unis et au Japon. Son effectif total s'élève à 850 salariés.

157 M€ de chiffre d'affaires en 2012

 

En 2012, Ethypharm a généré 157 M€ de ventes, ce qui représente une progression de 10 % par rapport à 2011. Spécialisé dans les médicaments (génériques et spécialités) à libération modifiée, le groupe développe aujourd'hui plus de 50 produits, essentiellement dans les domaines de la douleur, du cardiovasculaire, des maladies gastro-intestinales ou du système nerveux central. Fondé en 1977, il a marqué une étape majeure dans son développement stratégique en 2007 avec l'entrée dans son capital de la société française d'investissement Astorg Partners qui est devenue actionnaire majoritaire. Peu après, le groupe a démarré un large programme de restructuration. Il s'est notamment séparé de son usine de Houdan (Yvelines) en octobre 2009, de son centre de R&D de Laval (Canada) en juin 2010 et de sa filiale indienne en mars 2011. Cela marque sa volonté de se concentrer sur les marchés européen et asiatique, comme en témoigne ce nouveau projet d'investissement.

 

« L'investissement permettra l'ajout de deux lignes de production »

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Le magazine Basta ! et son Observatoire des multinationales ont dénoncé, le 13 novembre, pas moins de 14 millions de liens d'intérêts entre les laboratoires pharmaceutiques et les professionnels de santé -[…]

19/11/2018 | PharmaEnquêtes
Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Plus d'articles