Nous suivre Industrie Pharma

Essais cliniques : Roche fait appel à l'expertise de GE Healthcare

Sujets relatifs :

,
C'est une collaboration pionnière que vient d'entreprendre le groupe pharmaceutique Roche. Il vient en effet de s'associer à GE Healthcare pour tirer parti de son expertise dans le domaine de l'imagerie médicale, dans le cadre du développement de traitements de la maladie d'Alzheimer. Roche utilisera la tomographie par émissions de positrons (PET) de GE Healthcare pour tester la réponse de ses candidats médicaments (dont 6 sont à des stades précoces du développement clinique). La technologie permet en effet de mesurer et de pister les niveaux de bêta-amyloïde, un peptide dont l'accumulation est liée à la maladie. Une avancée importante puisqu'auparavant, la présence de plaques ne pouvait être confirmée qu'au moment de l'autopsie. Roche et GE analyseront alors les données de manière indépendante pour contrôler la progression de la maladie puis partageront l'information pour valider l'efficacité à la fois du médicament et de l'outil de diagnostic. Les détails financiers de la transaction n'ont pas été précisés. Cette initiative entre dans le cadre de l'avènement d'une “médecine personnalisée”, vers laquelle s'orientent peu à peu les laboratoires: il s'agit de développer des outils de diagnostic pour comprendre les mécanismes des maladies et cibler quels sont les patients plus réceptifs à des traitements particuliers. « Cet accord imaginatif et pionnier démontre comment des compagnies pharmaceutiques et des fabricants de matériel médical collaborent de plus en plus avec pour but de développer des traitements innovants, plus efficaces et plus sûrs », a déclaré Bill Clarke, directeur médical et de la technologie de GE Healthcare. La société n'en est pas à son coup d'essai dans ce domaine. Selon le Financial Times, elle aurait signé, il y a maintenant trois ans, un accord avec Pfizer pour combiner son expertise dans le diagnostic avec la recherche de nouveaux traitements dans une aire thérapeutique qui reste non dévoilée. Depuis, il aurait signé un second accord avec Eli Lilly pour un autre projet autour de la maladie d'Alzheimer.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles