Nous suivre Industrie Pharma

Julien Bazus : En route vers l'entreprise du futur... ?

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,

La chronique de Julien Bazus, associé, cabinet SpinPart

Nous voici de plein pied dans la 4e révolution industrielle. Après la mécanisation, l'électrification, puis l'électronique, voici venu le temps des cyber-systèmes. Cela dans un contexte où les outils digitaux individuels pour les particuliers n'arrêtent pas de se métamorphoser, souvent bien plus vite que ceux de la grande majorité des entreprises. Dire qu'il y a douze ans l'iPhone n'existait pas...

Aujourd'hui, 90 % des entreprises sont engagées dans une forme ou une autre de transformation 4.0. Or seulement 16 % d'entre elles déploient une stratégie audacieuse et à grande échelle. Même si nous savons qu'il est toujours délicat de passer de l'intention à l'action, comment expliquer un tel écart ? Deux raisons essentielles à cela.

Tout d'abord, tous les deux jours apparaît sur le marché une nouvelle application digitale téléchargeable, gratuite ou quasi gratuite à l'échelle d'une entreprise. C'est un véritable feu d'artifice ! Au milieu de cette profusion, il est alors légitime de se demander si les solutions proposées sont fiables, apportent de véritables avancées sur le marché, et surtout, s'il est sans danger de leur transférer des données. D'autant plus que très peu des start-up qui les supportent ont une grande espérance de vie. D'où une certaine paralysie pour se lancer.

Se pose ensuite la question du déploiement à l'échelle industrielle. Pour espérer avoir un retour sur investissement, il est important qu'une innovation passe du statut de démonstrateur (le POC - Proof Of Concept -) à celui de standard industriel robuste en un temps relativement court. Or pour cela, les rythmes internes des décisions n'ont pas toujours la bonne vitesse, surtout lorsque le déploiement d'une solution impacte plusieurs services et se heurte alors à la siloïsation habituelle des organisations. Par ailleurs, les Directions des systèmes d'information, garantes de l'intégrité des données et des systèmes, sont par nature généralement conservatrices.

Les entreprises qui s'en sortent le mieux, en échappant à ces difficultés, appliquent toutes les mêmes recettes. Dans un environnement en constante mutation, elles commencent par lâcher prise sur leurs points de repère habituels et accepter l'incertitude, en la gérant comme un risque. Elles font ensuite le choix d'une option qui leur semble être un bon point de départ dans le labyrinthe des solutions, quitte à se dire qu'elle sera peut-être dépassée à court terme, puis s'y tiennent ; elles l'intègrent ou la développent ensuite à grande vitesse en mode agile, s'affranchissant quand il le faut des carcans traditionnels, dans une forme d'état d'esprit « start-up » et de coopération proactive entre toutes les composantes de l'organisation. Elles visent enfin des retours sur investissement rapides, misant sur des gains immédiats, même faibles, plutôt que sur des percées long terme... dont il se pourrait que l'on ne voit jamais le bout.

Dans cet environnement mouvant, les entreprises qui réussissent nous montrent le chemin : le succès ne vient jamais du regard technologique mais d'une approche stratégique forte au service d'une vision, des hommes et de la création de valeur, la seule à même d'accélérer le temps et dépasser le fait technique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Aux États-Unis, le Cyltezo (adalimumab-adbm) de Boehringer Ingelheim pourra désormais se substituer à l’Humira (adalimumab). La FDA vient d’accorder le statut de biosimilaire interchangeable au composé du[…]

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Plus d'articles