Nous suivre Industrie Pharma

En bref : Servier, Adocia et Advicenne

LA RÉDACTION D'INDUSTRIE PHARMA

Sujets relatifs :

, ,
En bref : Servier, Adocia et Advicenne

© DR

Ose Immunotherapeutics et Servier revoient leur accord

Le laboratoire et la biotech ont annoncé avoir signé un avenant à leur accord de licence signé en 2016, portant sur l’OSE-127, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7. Dans le cadre de l’accord initial, Ose devait recevoir un versement de 20 M€ à l’issue de la phase II de ce candidat-médicament dans la rectocolite hémorragique. Avec ce nouvel amendement, la biotech est susceptible de recevoir de la part de Servier un paiement d’étape de 5 M€ à l’inclusion du premier patient dans la phase IIa dans le syndrome de Sjögren, et jusqu’à 15 M€ lors de la finalisation des deux études de phase II prévues, et en priorité de celle dans le syndrome de Sjögren.

Adocia améliore sa trésorerie

La biotech, spécialiste des protéines et peptides thérapeutiques pour le diabète, a publié ses résultats. Un exercice 2019 marqué par une perte nette de 18,6 M€, due essentiellement à la diminution de l’apport de son partenaire chinois Tonghua Dongbao. La signature de l’accord avait apporté 47,4 M€ en 2018 contre 2,1 M€ sur l’année écoulée. Malgré cela, Adoccia peut compter sur une trésorerie de 43,7 M€ au 31 décembre 2019 (+ 3,1 M€ par rapport à 2018). Une progression réalisée notamment grâce à un financement d’IPF Fund II, un fonds géré par IPF Partners, pour un montant total de 15 millions d’euros. Pour mi-2020, Tonghua Dongbao prépare en Chine le dépôt du dossier de la phase III de BC Lispro, un des produits phare d’Adocia, après avoir déjà réussi son industrialisation.

Advicenne espère une AMM pour 2020

La biotech nîmoise, positionnée sur les traitements des maladies orphelines, néphrologiques et neurologiques a publié ses résultats. Malgré un résultat opérationnel négatif de 14 M€, la trésorerie à la fin 2019 s'élevait à 16,6 M€. Un chiffre qui traduit une consommation limitée à 9,6 M€ sur l'exercice. Une année marquée par l'obtention d'un financement de La Banque européenne d'investissement pour 20 M€ en trois tranches de 7,5 M€, 5 M€ et 7,5 M€. Côté scientifique, 2020 sera essentiellement tournée vers la préparation du lancement européen de son candidat-médicament phare l’ADV7103, en traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd). Le dossier de demande d’AMM est en cours d’étude par l’EMA, avec un retour attendu cette année.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La production du candidat-vaccin de Novavax se précise

Covid-19 : La production du candidat-vaccin de Novavax se précise

Le CDMO américain AGC Biologics va produire l'adjuvant du candidat-vaccin de la biotech.   Il y a un peu plus d’une semaine, Novavax mettait la main sur Praha Vaccines, pour produire un milliard de doses de son vaccin[…]

03/06/2020 | Actus LaboCDMO
Covid-19 : Eleva Biologics recherche un partenaire pour tester un de ses actifs

Covid-19 : Eleva Biologics recherche un partenaire pour tester un de ses actifs

Abbvie s’associe à Jacobio Pharmaceuticals

Abbvie s’associe à Jacobio Pharmaceuticals

Covid-19 : AveXis va produire un candidat-vaccin

Covid-19 : AveXis va produire un candidat-vaccin

Plus d'articles