Nous suivre Industrie Pharma

EN BREF : Reprise du travail à GSK Evreux

Sujets relatifs :

,
Les 600 grévistes de l'usine GlaxoSmithKline d'Evreux (Eure) qui bloquaient depuis une semaine le site où 798 postes sur 1650 vont être supprimés ont repris le travail le 18 mars.
Les 600 grévistes de l'usine GlaxoSmithKline d'Evreux (Eure) qui bloquaient depuis une semaine le site où 798 postes sur 1650 vont être supprimés ont repris le travail le 18 mars. Mais pas de gaieté de cœur : estimant l'offre « satisfaisante », les syndicats ont appelé à la reprise sans recueillir le vote des grévistes, ce qui laisse nombre d'entre eux amers. Ces derniers voulaient obtenir une prime de 10 000 euros par salarié pour « préjudice moral » (CPH n°458). La proposition acceptée accorde une prime brute de 6 500 euros et la transformation des journées de grève en journées non travaillées, prises sur le contingent ad hoc dont dispose la direction pour organiser les ponts ou sa production. Patrick Bottois.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles