Nous suivre Industrie Pharma

Biotech en France

En bref : Poxel, Ose Immunotherapeutics, AB Science

LA RÉDACTION D'INDUSTRIE PHARMA

Sujets relatifs :

,
En bref : Poxel, Ose Immunotherapeutics, AB Science

© DR

Nouvelle orientation stratégique pour Poxel

La biotech lyonnaise recentre ses activités. Poxel vient en effet d’annoncer sa nouvelle orientation stratégique pour se concentrer sur les maladies métaboliques rares à fort potentiel et la NASH.

Cette décision fait suite à l’approbation japonaise du Twymeeg (Imeglimine) pour le traitement du diabète de type 2, médicament qui fait l’objet d’un accord de collaboration avec Sumitomo Dainippon Pharma et pour lequel la biotech est éligible à des paiements d’étapes. En conséquence, Poxel va se focaliser sur les phases IIa du PXL065 et du PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée à l'X, avec des résultats attendus au quatrième trimestre 2022. En outre, Poxel va poursuivre son programme contre la NASH dont les résultats sont attendus au troisième trimestre 2022. 

Ose Immunotherapeutics reçoit 10 M€ de la BEI

Ose Immunotherapeutics vient de recevoir un versement de 10 millions d’euros, au titre de la première tranche du prêt accordé par la Banque européenne d’investissement (BEI), le 12 février dernier.

Selon cet accord financier, la biotech nantaise peut emprunter jusqu’à 25 M€. Les deuxième et troisième tranches, d’un montant respectif de 10 M€ et 5 M€, pourront être exercées sous réserve de la réalisation d’étapes cliniques spécifiques. Grâce à ce prêt, Ose entend poursuivre les activités cliniques de ses produits phares, dans des domaines thérapeutiques à fort besoin médical. La visibilité financière de la société est étendue jusqu’au troisième trimestre 2022.

AB Science avance sur la reprise des essais pour le masitinib  

L’ANSM a validé le plan de gestion des risques proposé par AB Science. Une première étape préalable à une possible reprise de l’évaluation en France du masitinib, le produit phare de la société.

Les essais de ce candidat-médicament, testé sur différentes indications, avaient été interrompus, début juin, suite à l’identification d’un risque de cardiopathie ischémique. Pour permettre le redémarrage de ces évaluations, AB Science va notamment renforcer les critères d’éligibilité pour exclure les patients les plus à risque et augmenter le suivi de la fonction cardiaque pendant l’étude.

AB Science prévoit de mettre à jour son protocole d’essai clinique et de soumettre une demande à l’ANSM pour la reprise des inclusions. Une démarche que la biotech souhaite engager avec d’autres autorités nationales pour permettre la poursuite des différentes études dans le monde. 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Désignation Fast Track pour Erytech

Biotech en France

Désignation Fast Track pour Erytech

La biotech devrait soumettre une demande de licence biologique BLA pour son eryaspase avant la fin de l’année. La FDA vient d’accorder la désignation de Fast Track à l’eryaspase, principal[…]

02/08/2021 | Biotechnologies
En bref : Relief Therapeutics, Genomic Vision, WuXi Biologics

En bref : Relief Therapeutics, Genomic Vision, WuXi Biologics

Takeda et Frazier Healthcare Partners lancent HilleVax

Takeda et Frazier Healthcare Partners lancent HilleVax

Abivax muscle sa trésorerie

Biotech en France

Abivax muscle sa trésorerie

Plus d'articles