Nous suivre Industrie Pharma

En bref

En bref : Moderna, Maat Pharma, Pharnext, Dragonfly Therapeutics

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

,
En bref : Moderna, Maat Pharma, Pharnext, Dragonfly Therapeutics

© DR

 

Moderna obtient le statut d’exploitant pharmaceutique en France

La biotech américaine a obtenu l’autorisation de distribution en gros en France, en tant qu’exploitant pharmaceutique, le 7 octobre dernier, suite à la décision de l’ANSM. Conformément aux dispositions du Code de la santé publique (CSP), Moderna est ainsi autorisé à exploiter des médicaments sous son propre nom en France, c’est-à-dire à entreprendre des activités telles que la distribution, la publicité, l’information médicale, la pharmacovigilance, ainsi que le suivi des lots, entre autres activités.

Maat Pharma se lance en Bourse

Le spécialiste français du microbiote, MaaT Pharma a annoncé son introduction en Bourse sur le marché réglementé d’Euronext Paris. Maat Pharma va ainsi augmenter son capital d’un nombre de 2 333 333 actions ordinaires nouvelles pouvant être porté à un maximum de 3 085 831. Le prix de l’offre est compris entre 13,50 € et 16,50 € par action. Avec cette introduction, la biotech espère poursuivre le développement de médicaments de nouvelle génération issus d’écosystèmes bactériens complets, avec le lancement de la phase III de son principal candidat-médicament avant la fin de l’année.

Malgré des résultats positifs Pharnext repart en phase III

La biotech parisienne a publié les résultats de l’étude clinique de phase III de son PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A. D’après Pharnext, les résultats se sont avérés concluants, l’actif ayant permis une amélioration statistiquement significative sur le critère principal d’évaluation, par rapport au placebo. L’EMA et la FDA ont tout de même demandé à la biotech d’initier une seconde phase III, suite à l'interruption prématurée du traitement dans le groupe de participants recevant la dose la plus élevée. Les premiers résultats de cette étude devraient être annoncés au troisième trimestre 2023.

Nouvel accord de licence entre Dragonfly Therapeutics et BMS

La biotech américaine a annoncé que Bristol Myers Squibb (BMS) lui avait accordé une licence pour un candidat-médicament d'immunothérapie. Depuis le début de la collaboration entre les deux entreprises sur les hémopathies malignes en 2017, il s’agit du sixième candidat-médicament de la biotech sous licence avec BMS. Dragonfly Therapeutics a également annoncé la réception de paiements d’étapes dont le montant n’a pas été dévoilé, pour deux autres actifs en développement issus de ce partenariat.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Oncologie : PDC*line Pharma lève 17,5 M€

Biotech en France

Oncologie : PDC*line Pharma lève 17,5 M€

PDC*line Pharma va consacrer cette somme au développement de son actif en phase I/II. La biotech franco-belge spécialisée en immuno-oncologie, PDC*line Pharma, a annoncé avoir levé 17,5 millions d’euros,[…]

Entretien - « SK Pharmteco va investir durablement dans Yposkesi »

Exclusif

Entretien - « SK Pharmteco va investir durablement dans Yposkesi »

En bref : PathoQuest, Bone Therapeutics, Abionyx

En bref : PathoQuest, Bone Therapeutics, Abionyx

Covid-19 : Ose Immunotherapeutics fait le point sur son candidat-vaccin

Biotech en France

Covid-19 : Ose Immunotherapeutics fait le point sur son candidat-vaccin

Plus d'articles