Nous suivre Industrie Pharma

En bref : Lupin, Pluristem, Organon & Co, Noxxon

Mathilde Lemarchand
En bref : Lupin, Pluristem, Organon & Co, Noxxon

© DR

50 M$ de paiement d’étapes pour Lupin

Le groupe pharmaceutique indien vient de recevoir un premier paiement d’étapes de 50 millions de dollars (41 M€), fruit de son partenariat avec le laboratoire allemand Boehringer Ingelheim. L’un des composés de Lupin, l’inhibiteur LNP3794, prévu pour être combiné avec un inhibiteur développé par Boehringer Ingelheim pour le traitement de certains cancers, vient en effet de franchir une nouvelle étape dans son développement. Pour leurs inhibiteurs indiqués en oncologie, les deux entreprises avaient signé un accord de licence en septembre 2019.

Pluristem reçoit 20 M€ de la BEI

La biotech israélienne spécialisée en thérapie cellulaire à base de placenta, Pluristem, vient de recevoir un financement non dilutif de 20 millions d'euros de la Banque européenne d'investissement (BEI). Ce décaissement est le premier de trois tranches de financement provenant d’un accord de financement d’un montant total de 50 M€. Le produit de cette première tranche sera consacré à la R&D de la biotech dans l'Union européenne pour faire progresser sa plateforme de thérapie cellulaire régénérative. Avec la somme récoltée, Pluristem dispose d'un solde de trésorerie de plus de 90 M$ (73,6 M€).

Organon & Co entre à Wall Street

Organon & Co vient d’annoncer son introduction en Bourse, à la suite de la scission des activités de MSD, annoncée le 5 février 2020. À son lancement, le portefeuille de ce nouveau laboratoire consacré à la santé des femmes comprendra plus de 60 médicaments et produits de santé, pour assurer aux patients un accès aux traitements dans 140 pays. Avec sa filiale Organon France, Organon & Co a pour vocation de devenir un laboratoire de premier plan sur le marché français.

Noxxon prépare sa production

La biotech spécialisée dans le microenvironnement tumoral annonce avoir réceptionné deux lots cliniques de son produit phare, Nox-A12. Noxxon souhaite par ailleurs renforcer sa production au moyen de nouvelles tranches de financement. La biotech a émis de nouvelles obligations pour un montant total de 2,3 M€. Des liquidités qui serviront principalement à la production de lots cliniques pour Nox-A12, évalué sur plusieurs indications (cancer colorectal, du pancréas et du cerveau) mais aussi de Nox-E36, un candidat-médicament qui sera développé sur des tumeurs solides.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Le gouvernement américain commande 1,7 million de doses de l’antiviral de MSD

Covid-19 : Le gouvernement américain commande 1,7 million de doses de l’antiviral de MSD

En cas d’autorisation, MSD recevra un paiement de 1,2 Mrd $. Le laboratoire américain MSD vient d’annoncer la signature, avec le gouvernement américain, d’un contrat d’approvisionnement de 1,7 million de[…]

Oncologie : Argenx remet la main sur les droits du cusatuzumab

Oncologie : Argenx remet la main sur les droits du cusatuzumab

Biogen frappe un grand coup avec l'aducanumab, premier traitement autorisé contre la maladie d'Alzheimer depuis 2003

Biogen frappe un grand coup avec l'aducanumab, premier traitement autorisé contre la maladie d'Alzheimer depuis 2003

Oncologie : MorphoSys s'empare de Constellation Pharmaceuticals

Oncologie : MorphoSys s'empare de Constellation Pharmaceuticals

Plus d'articles