Nous suivre Industrie Pharma

EN BREF : L'usine GSK bloquée à Evreux

Sujets relatifs :

,
Touchée par les restructurations (CPH n°454), l'usine GSK d'Evreux (Eure) est bloquée depuis le 11 mars par 600 salariés qui réclament une prime de 10 000 euros pour « préjudice moral ».
Touchée par les restructurations (CPH n°454), l'usine GSK d'Evreux (Eure) est bloquée depuis le 11 mars par 600 salariés qui réclament une prime de 10 000 euros pour « préjudice moral ». « Une demande justifiée par la souffrance et l'angoisse générées par la restructuration », selon les syndicats. « Le montant de la somme demandée est identique à la prime touchée il y a quatre ans lors du rachat par GSK de l'usine Sanofi Synthelabo de Notre-Dame-de-Bondeville (Seine-Maritime) », précise une déléguée syndicale de l'Unsa. Le 12 mars, les négociations n'avaient toujours pas abouti et la grève sera reconduite jusqu'à gain de causes. Patrick Bottois

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles