Nous suivre Industrie Pharma

En bref : Inventiva, Poxel, Medincell

LA RÉDACTION D'INDUSTRIE PHARMA
En bref : Inventiva, Poxel, Medincell

© DR

10 M€ de financement pour Inventiva

La biotech dijonnaise a annoncé l’obtention d’un financement non dilutif d’un montant de 10 millions d’euros, sous forme de prêt garanti par l’Etat dans le contexte de la pandémie de Covid-19. La trésorerie de la société se retrouve ainsi renforcée, la visibilité financière d’Inventiva s’étendant désormais jusqu’à la fin du troisième trimestre 2021, contre la fin du deuxième trimestre 2021 précédemment. De quoi poursuivre les activités de R&D de la biotech, notamment l’essai clinique de Lanifibranor contre la NASH, dont les résultats de phase IIb sont attendus pour le mois de juin.

Poxel augmente son capital de 17,7 M€

Via le placement de 2 358 483 actions nouvelles ordinaires, la biotech lyonnaise a augmenté son capital de 17,7 millions d’euros. Avec ces fonds, Poxel espère accélérer le développement clinique de ses deux principaux candidats-médicaments. Le premier est le PXL770, indiqué contre la NASH, dont les résultats de phase IIa sont attendus pour le troisième trimestre 2020. Quant au second, il s’agit du PXL065, toujours dans le traitement de la NASH, dont la phase II vient d’être lancée.

MedinCell obtient un prêt de 10,9 M€

La biotech montpelliéraine a obtenu un financement non dilutif de 10,9 M€. Ce financement prend la forme d’un prêt contracté auprès de la Banque Populaire du Sud et de BNP Paribas sous forme de PGE (prêt garanti par l’Etat). Avec cette opération, MedinCell augmente sa visibilité financière. La biotech, qui développe un portefeuille de produits injectables à action prolongée basés sur sa technologie propriétaire BEPO, s’est récemment positionnée dans la lutte contre le Covid-19. MedinCell souhaiterait tester l’ivermectine, à action prolongée, en traitement prophylactique contre le nouveau coronavirus.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Le Bamlanivimab, un anticorps monoclonal développé par Lilly a permis de réduire significativement le risque de contracter une forme symptomatique de Covid-19, selon une étude réalisée auprès de[…]

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Plus d'articles