Nous suivre Industrie Pharma

En bref : Inventiva, Medesis Pharma, NFL Biosciences

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

En bref : Inventiva, Medesis Pharma, NFL Biosciences

© DR

Inventiva obtient un statut Fast Track élargi pour son Lanifibranor 

La biotech dijonnaise annonce que la FDA a attribué le statut Fast Track au lanifibranor dans le traitement de la NASH avec cirrhose compensée.

Jusqu’à présent, le produit phare de la biotech, actuellement en phase III, avait obtenu ce statut en 2020 dans le traitement de la NASH. Inventiva avait déposé en août 2021 une demande d’obtention du statut Fast Track pour ce stade aggravé de la maladie. 

« La décision de la FDA reconnaît non seulement cette urgence, mais également le potentiel de lanifibranor de répondre à ce besoin médical important non satisfait », a commenté Pierre Broqua, directeur scientifique et cofondateur d’Inventiva.

Inventiva a lancé, début septembre, une phase III dont les premiers résultats seront connus au premier semestre 2024.  

Feu vert de l’ANSM pour l’essai de Medesis Pharma 

La biotech montpelliéraine Medesis Pharma a annoncé que l’ANSM avait autorisé la conduite d'un essai de phase II du Nanolithium, contre les psychoses associées à la maladie d’Alzheimer. Ce candidat-médicament est une formulation du lithium qui repose sur la technologie de microémulsion Aonys, développée par Medesis Pharma.

L’étude clinique de phase II, qui sera menée en France dans six CHU, a pour premier objectif le traitement des symptômes comportementaux et psychologiques. Un bilan clinique de ces troubles sera réalisé après trois mois de traitement en double aveugle et le traitement sera poursuivi pendant neuf mois supplémentaires.

Medesis vise une première administration du médicament, début 2022, et des premiers résultats au cours de l’été 2022. 

NFL Biosciences protège son produit phare aux États-Unis 

NFL Biosciences, biotech montpelliéraine spécialisée dans le traitement des dépendances et addictions, annonce avoir obtenu un brevet pour la protection de son candidat médicament phare, NFL-101, désormais protégé jusqu’en 2036 aux États-Unis.

Ce produit est composé de protéines extraites des feuilles de tabac et se destine au sevrage tabagique. Le brevet initial a été déposé en France en 2016.  « Il était très important pour nous de détenir une propriété intellectuelle solide sur ce marché à fort potentiel : il y a plus de 30 millions de fumeurs aux États-Unis et 70 % d’entre eux disent vouloir arrêter » s’est félicité Bruno Lafont, directeur général délégué et cofondateur de NFL Biosciences. La biotech est entrée sur le marché de l’Euronext en juin 2021.  

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

 Covid-19 : Phase III positive pour le vaccin de Valneva

Biotech en France

Covid-19 : Phase III positive pour le vaccin de Valneva

D’après la biotech, son candidat-vaccin s’est avéré efficace comparativement à celui d’AstraZeneca. Des données positives qui pourraient déboucher sur une autorisation prochaine de mise[…]

18/10/2021 | BiotechnologiesCoronavirus
Ophtalmologie : SparingVision se renforce avec Intellia Therapeutics

Biotech en France

Ophtalmologie : SparingVision se renforce avec Intellia Therapeutics

Thérapie génique : Accord de licence entre CombiGene et Spark Therapeutics

Thérapie génique : Accord de licence entre CombiGene et Spark Therapeutics

Néovacs s'empare d'un ancien site R&D de Servier à Suresnes

Néovacs s'empare d'un ancien site R&D de Servier à Suresnes

Plus d'articles