Nous suivre Industrie Pharma

ElsaLys Biotech naît de Transgène

Christian Robischon

Sujets relatifs :

, ,

La société ElsaLys Biotech s'est constituée dans le domaine des anticorps thérapeutiques à Lyon (Rhône) et Strasbourg-Illkirch (Alsace), à la faveur d'un premier tour de table de 2,1 millions d'euros, annoncé le 17 mai. La somme est essentiellement apportée par le fonds d'investissement régional Sofimac Partners et par Transgène. Une levée de fonds complémentaire, ouverte à d'autres investisseurs, est attendue avant la fin de l'année. Transgène (groupe Institut Mérieux) réalise une opération de type spin-off, dans la mesure où les neuf cofondateurs d'ElsaLys en sont issus : la plupart formaient son petit département anticorps, créneau dont la biotech strasbourgeoise sort pour se recentrer sur l'immunothérapie active (les vecteurs viraux), son cœur d'activité. La participation au capital d'ElsaLys lui permet toutefois de « conserver une position dans le domaine prometteur des anticorps », souligne-t-elle. ElsaLys se positionne comme le maillon entre la recherche académique et l'industrie pharma pour la sélection de nouveaux anticorps au meilleur profil possible selon la cible thérapeutique, afin de les amener jusqu'à la preuve de concept chez l'animal à court terme, puis à partir de 2016 aux portes de l'essai clinique chez l'homme. L'étape de CTA (Clinical Trial Authorization) européenne ou son équivalent à la FDA aux États-Unis « sera atteinte soit en solo au moyen d'un tour de table conséquent, soit en co-investissement avec un partenaire industriel à trouver », précise Jean-Yves Bonnefoy, p-dg d'ElsaLys, jusqu'alors vice-président R&D de Transgène. Les premières cibles concernent les cancers et les maladies inflammatoires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles