Nous suivre Industrie Pharma

Eisai agrandit un site au Royaume-Uni

D.O.

Sujets relatifs :

, ,

L'entreprise pharmaceutique japonaise a annoncé qu'elle allait ajouter une unité de conditionnement à son site britannique de production à Hartfield. S'étendant sur une surface de 2 900 m2, cette extension ayant coûté près de 8 millions de livres (9,4 M€) va permettre à Eisai de procéder au conditionnement de son agent anticancéreux lenvatinib. Elle comprendra également 400 m2 dédiés à l'emballage de composés hautement actifs. Eisai va commencer la construction de cette unité supplémentaire en septembre 2013, pour une mise en service mi-2014. Elle va permettre l'embauche d'une quarantaine d'employés sous cinq à sept ans. « Le Royaume-Uni demeure une région compétitive pour la production avancée, et je suis ravi que nous puissions agrandir notre centre mondial de conditionnement à Hartfield », se félicite Haruo Naito, président d'Eisai. Le groupe japonais est présent depuis 2009 sur le site d'Hartfield, où il a centralisé une partie de ses activités européennes de R&D, de développement clinique et de production. Dans le secteur du conditionnement, Eisai avait cédé en 2012 son activité dédiée aux machines d'inspection de produits pharmaceutiques à l'Allemand Bosch Packaging Technology. En 2012, la société japonaise (environ 10 500 employés) a généré un chiffre d'affaires de 573 658 millions de yens (4,48 M€).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles