Nous suivre Industrie Pharma

abonné

[Édito Covid-19] : Électrochoc de Sanofi pour la bonne cause

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
[Édito Covid-19] : Électrochoc de Sanofi pour la bonne cause

Paul Hudson, président de Sanofi.

© DR

« L’Europe accorde plus d’attention au nombre de vaccins qu’au nombre de doses » déclarait déjà, le 24 avril, Paul Hudson, président de Sanofi, lors de la présentation des résultats trimestriels de son groupe. Il est vrai que l’on commente volontiers les 76 programmes de vaccins en cours dans le monde, même ceux issus de très petites start-up, plutôt que s’intéresser aux capacités de production qui pourront délivrer les centaines de millions, voire milliards de doses, dont nous aurons besoin pour nous immuniser dès l’année prochaine. C’est comme cela que l’Europe s’est fait doubler par les États-Unis, plus pragmatiques. Dès le 18 février, l’organisme américain dépendant du ministère de la santé, la Barda, a signé un accord avec Sanofi, numéro 4 mondial des vaccins en 2019 en termes de chiffre d’affaires.

À peine quelques semaines plus tard, le duo a même réussi à attirer le britannique GSK, numéro un mondial de la discipline. Ensemble, ils prévoient la mise au point d’un vaccin relativement classique. Sanofi doit apporter l’antigène de la protéine S du coronavirus SARS-CoV-2, et GSK sa technologie de production de vaccins avec adjuvant à usage pandémique.

Mais pour Paul Hudson, ce n’est clairement pas là que le problème se pose : « Nous savons comment développer des vaccins. Le vrai challenge est de les produire à très grande échelle ». Le risque financier[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Le Bamlanivimab, un anticorps monoclonal développé par Lilly a permis de réduire significativement le risque de contracter une forme symptomatique de Covid-19, selon une étude réalisée auprès de[…]

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Plus d'articles