Nous suivre Industrie Pharma

DSM construira une usine en Australie

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
DSM construira une usine en Australie

Le marché pharmaceutique en Australie en 2009, en millions de dollars australiens

© Source : IBIS World

Soucieuses d'améliorer les capacités du pays en matière de production pharmaceutique, les autorités australiennes ont mandaté DSM Biologics pour la construction d'un premier grand centre de bioproduction dans le pays. Ce sera la seconde unité mondiale de ce type pour DSM.

Le projet a séduit les autorités australiennes. La division Biologics du groupe néerlandais vient d'être retenue pour établir la première grande usine de bioproduction sur le continent australien. Via des accords préliminaires signés la semaine dernière, DSM s'est engagé avec le gouvernement fédéral australien et le gouvernement provincial du Queensland pour concevoir, construire et être en charge de cette future usine prévue pour entrer en service en 2013. Elle sera implantée à Brisbane au cœur du futur Translational Research Institute (TRI) sur le campus de l'hôpital Princess Alexandra. Le TRI, dédié à la R&D pharmaceutique et biopharmaceutique, est un projet commun entre l'hôpital et l'université du Queensland qui fait appel à des partenaires privés pour son développement. La future usine construite et gérée par DSM sera en réalité détenue par Biopharmaceuticals Australia, une entité du TRI. En comparaison des 354 millions de dollars australiens nécessaires (financés à 85 % par des fonds publics) pour le TRI, la seule usine de bioproduction devrait coûter 17 M AUD (environ 12 M€), qui seront financés à hauteur de 10 M AUD par le gouvernement fédéral et 7 M AUD par celui du Queensland. DSM n'apportera pas de capital dans le projet. Le Néerlandais fournira ses technologies, notamment ses propres lignées de culture cellulaire et en particulier la technologie PER.C6, développée en partenariat avec Crucell, pour la bioproduction de protéines thérapeutiques. L'usine pourra produire à façon que ce soit pour des lots cliniques ou des lots commerciaux. Ce sera la seconde unité de bioproduction de DSM, en plus de celle qu'il détient à Groningen, aux Pays-Bas. Dans le cadre de ce projet, l'objectif des autorités australiennes est de renforcer largement l'outil industriel du pays en matière pharmaceutique et biopharmaceutique. En 2009, selon l'analyste IBIS World, la valeur des importations de produits pharmaceutiques en Australie représentait le double des exportations et même plus que la valeur totale de médicaments produits dans le pays (9,3 Mrds AUD).

Le gouvernement australien qui ne veut plus autant dépendre d'une sous-traitance en production à l'extérieur de ses frontières, souhaite que la production australienne de médicaments et biomédicaments atteigne les 20 Mrds AUD d'ici à 2025 et que le secteur emploie près de 16 000 salariés, contre environ 13 000 actuellement.

 

 

DSM acquiert la technologie Rhobust

La société danoise Upfront Chromatography, spécialiste de l'extraction de biomolécules et de cellules, a cédé sa plateforme technologique Rhobust à DSM Biologics. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. Cette plateforme va permettre au Néerlandais d'améliorer ses capacités de production de protéines recombinantes et d'anticorps monoclonaux. DSM Biologics estime que la combinaison de Rhobust avec ses propres technologies devrait améliorer le rendement des cultures cellulaires tout en diminuant les coûts.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Les chroniques de Gilbert Lippmann - président de Proconseil L'émission Cash Investigation d'Elise Lucet : « Travail : ton univers impitoyable » nous a tous interpellés. Elle évoque notamment les[…]

01/12/2017 | Santé publiqueFILIÈRE
Inato lève 1,3 M€

Inato lève 1,3 M€

Pep-Therapy lève 1,2 M€

Pep-Therapy lève 1,2 M€

Roche rachète Viewics

Roche rachète Viewics

Plus d'articles