Nous suivre Industrie Pharma

Drug discovery : Nastech cherche un repreneur pour ses activités dans l'ARN interférence

Sujets relatifs :

,
Drug discovery : Nastech cherche un repreneur pour ses activités dans l'ARN interférence

Changement de cap obligé pour la société biopharmaceutique américaine Nastech.
Après s'être fait lâcher par Procter & Gamble sur son programme de développement d'une forme inhalable d'hormone parathyroïdienne (CPH n°401), la société annonce son intention de placer ses programmes de recherche dans l'ARN interférence sous la coupe d'une nouvelle entité, MDRNA. Selon Steven C. Quay, p-dg de l'entreprise, Nastech va chercher « des sources de financement indépendantes » pour MDRNA, tout en « conservant une partie significative du capital ». En clair, Nastech va céder la majeure partie de cette filiale, dont une fraction à ses propres actionnaires sous forme d'actions, puis introduire lesdits titres à Wall Street. Si du point de vue scientifique cette décision est d'une grande importance pour l'entreprise, le repreneur de MDRNA n'héritera que d'un pipeline relativement peu fourni. Les travaux de Nastech dans l'ARNi ne comprennent que deux programmes, l'un dans le traitement de la grippe, l'autre dans celui des maladies inflammatoires, qui plus est encore au stade préclinique. Mais les équipes de Nastech ont néanmoins développé des outils cruciaux pour rendre viables les applications thérapeutiques de cette technologie, notamment dans sa vectorisation. Une étape cruciale, puisque les ARNi agissent au niveau du noyau cellulaire, sur le génome de la cellule, et doivent pour cela traverser les différentes membranes biologiques pour atteindre leur cible. Dans le même temps, Nastech a décidé pour le reste de ses opérations, de concentrer ses efforts de développement sur les projets de son pipeline déjà en phase II, ou qui font l'objet de partenariats avec des laboratoires. Des programmes qui reposent sur les technologies de délivrance de peptides et de protéines thérapeutiques (voir graphe). C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles