Nous suivre Industrie Pharma

Drug delivery : Biovail réduit ses effectifs de 23 % et s'allie à Kos Pharma

Sujets relatifs :

La compagnie américaine Biovail, spécialisée dans le développement de formes à libération prolongée et la commercialisation de médicaments sous licence, va supprimer environ 500 postes, soit 23 % de ses effectifs. Cette mesure entre dans le cadre d'une restructuration de ses activités commerciales visant à réduire ses dépenses sur le marché de la médecine générale pour se concentrer sur la médecine de spécialités. La réorganisation va s'accompagner d'une cession à Kos Pharmaceuticals de deux formes de l'antihypertenseur Teveten (mésylate d'éprosartan) et son association avec l'hydrochlorothiazide, un diurétique. Biovail va également confier à ce dernier la distribution aux États-Unis et à Porto Rico d'un autre de ses produits, Cardizem LA (chlorhydrate de diltiazem). Ce produit continuera à être produit par Biovail pour le compte de Kos. Sur les 500 employés touchés par la réorganisation, environ 150 devraient être embauchés par Kos, qui va verser à Biovail 104 M$ dans le cadre de cette transaction. Le nombre de ses visiteurs médicaux sera ainsi porté à 700 personnes. « Malgré la progression des parts de marché de Cardizem LA et Teveten, ces produits à eux seuls ne peuvent justifier les efforts que nous consentons dans le domaine commercial sur le segment de la médecine générale », explique Douglas Squires, directeur général de Biovail. Réussir sur ce marché nécessite un portefeuille beaucoup plus étoffé que celui dont nous disposons actuellement pour rentabiliser notre force de vente ». Une capacité dont dispose en effet Kos, Teveten et Cardizem LA venant s'ajouter à sa gamme de médicaments de prescription propriétaire, qui comprend notamment les traitements des dyslipidémies Niaspan (niacine à libération prolongée) et Advicor (niacine à libération prolongée et lovastatine), ainsi que l'anti-asthmatique Azmacor (triamcinolone). Un accord de co-développement dans le domaine
cardio-vasculaire
Le chiffre d'affaires de Kos devrait ainsi atteindre entre 710 et 720 M$ cette année, soit 8 % de plus que ses prévisions. L'an dernier, les ventes américaines de Teveten et de Cardizem LA se sont respectivement élevées à 18 M$ (en hausse de 25 % par rapport à 2003) et 54 M$ (en progression de 105 %). Pour sa part, Biovail anticipe pour 2005 un chiffre d'affaires de 860 à 930 M$, soit moins que ses estimations antérieures, qui tablaient sur des ventes comprises entre 925 M$ et 1 Mrd $. Mais cette baisse des revenus sera compensée par une diminution des dépenses commerciales. Biovail compte ainsi réduire ses coûts de 190 à 220 M$, soit environ 100 M$ de moins. Des économies qui seront néanmoins partiellement compensées par une hausse attendue des dépenses de R&D. Son résultat par action devrait ainsi se situer entre 1,7 et 1,75 $, contre 1,5 à 1,60 $ selon ses prévisions précédentes. En plus de ces deux transactions, Biovail et Kos ont également décidé de développer en commun trois médicaments cardio-vasculaires faisant actuellement partie du pipeline de Biovail. Parmi ceux-ci se trouve un traitement associant dans un même comprimé Cardizem LA et l'énalapril. Son dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché devrait être déposé auprès de la FDA dans la première moitié de 2007. Enfin, Biovail vient d'obtenir une AMM auprès des autorités américaines pour une forme à délitement buccal rapide de l'antalgique Tramadol, baptisé Tramadaol ODT. Ce produit est le premier antalgique que commercialisera la compagnie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles