Nous suivre Industrie Pharma

Dr Reddy's veut reprendre Octoplus

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Dr Reddy's veut reprendre Octoplus

Le laboratoire indien se renforce dans les injectables.

© © Dr Reddy's

L'ENTREPRISE NÉERLANDAISE SPÉCIALISÉE DANS LES INJECTABLES POURRAIT PASSER DANS LE GIRON DU LABORATOIRE INDIEN QUI SE DÉVELOPPERAIT AINSI EN EUROPE.

Le laboratoire indien a lancé une offre publique d'achat sur le Néerlandais Octoplus. Dr Reddy's propose d'acquérir la totalité du capital à un prix de 0,52 € par action, soit un premium de 30 % du prix de clôture de l'action, le 19 octobre. L'offre de reprise atteint un montant total de 27,39 millions d'euros. Le groupe indien assure que 50 % des actionnaires actuels d'Octoplus ont déjà accepté l'offre, ce que confirme le Conseil d'administration du laboratoire néerlandais, également en faveur de l'opération. Laquelle pourrait ainsi être finalisée rapidement, d'ici la fin de l'année. L'objectif de cette acquisition pour Dr Reddy's est de mieux placer ses pions en Europe, en termes de R&D, et de se renforcer dans les systèmes de délivrance, la formulation et les injectables. Basé sur le campus de Leiden avec des unités aux normes GMP, aux Pays-Bas, Octoplus est un spécialiste des injectables. Le laboratoire néerlandais peut développer et produire à façon des lots cliniques et commerciaux de produits pharmaceutiques et biologiques. Il dispose d'unités stériles et de remplissage. Octoplus développe également le Locteron, un traitement de l'hépatite C qui a franchi la phase IIb de son développement clinique, et dont les droits mondiaux exclusifs sont détenus par l'Américain Biolex. Le laboratoire est enfin positionné dans les injections oculaires et intramusculaires, ainsi que dans la production de médicaments génériques. En 2011, Octoplus, qui recensait 111 salariés en fin d'année, avait généré un chiffre d'affaires de 7,7 M€, mais accusé des pertes de 6,3 M€. Il a notamment souffert des baisses de commandes de ses clients en 2010 et 2011, en raison de la conjoncture défavorable. En plus de compléter son dispositif industriel et de R&D en Europe, qui se cantonne à des implantations actuelles au Royaume-Uni (Mirfield et Cambridge), Dr Reddy's trouve dans l'opération de quoi renforcer et agrémenter son portefeuille de compétences et de produits. Le groupe indien est focalisé sur la production d'ingrédients actifs (API), le développement et la production à façon, les génériques, les biosimilaires, et la formulation dans les domaines - prioritairement - des troubles gastro-intestinaux, des maladies cardiovasculaires, du diabète, de l'oncologie, du traitement de la douleur, des anti-infectieux et de la pédiatrie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

DBV Technologies bouleverse son organigramme

DBV Technologies bouleverse son organigramme

La biotech française DBV Technologies a nommé Michel de Rosen en tant que président non-exécutif. Il succède au Dr Pierre-Henri Benhamou, cofondateur de DBV Technologies. Michel de Rosen siège au conseil[…]

11/03/2019 | StratégieImmunologie
MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

Pfizer condamne deux sites en Inde

Pfizer condamne deux sites en Inde

Boehringer Ingelheim pourrait supprimer 327 postes en France

Boehringer Ingelheim pourrait supprimer 327 postes en France

Plus d'articles