Nous suivre Industrie Pharma

Double rendez-vous autour de la maîtrise de la contamination

Propos recueillis par Sylvie Latieule
Double rendez-vous autour  de la maîtrise de la contamination

Laure Alloul Marmor, déléguée générale et responsable scientifique de l'Aspec.

© © Aspec

DU 15 AU 17 MARS SE TIENDRA PORTE DE VERSAILLES LA 12e ÉDITION DE CETTE MANIFESTATION ORGANISÉE PAR L'ASPEC. ENTRETIEN AVEC LAURE ALLOUL MARMOR.

Industrie Pharma : L'Aspec, Association pour la prévention et l'étude de la contamination, prépare la 12e édition de son salon-congrès ContaminExpo/ContaminExpert. Quel est l'objectif de cette manifestation ?

Laure Alloul Marmor : L'idée de cette manifestation est de réunir tous les deux ans un salon, ContaminExpo, et un congrès, ContaminExpert, sur le sujet de la maîtrise de la contamination particulaire, biologique et chimique. Pour ce qui est du salon, nous attendons quelque 150 exposants qui présenteront leur savoir-faire dans le domaine. Ces exposants se caractérisent par la grande variété de leurs métiers qui vont du bureau d'études à la maintenance des salles propres en passant par les équipements de traitement d'air, par exemple les centrales de traitement, les équipements de production (laveurs, stérilisateurs... ), les produits consommables, les tenues de travail, l'instrumentation pour le contrôle et la surveillance des installations... Sur les trois jours de la manifestation, qui se tiendra du 15 au 17 mars Porte de Versailles à Paris, nous attendons 5 000 visiteurs.

Avez-vous prévu des nouveautés pour la partie salon ?

L.A.M. : Cette année, nous avons prévu la mise en place de rendez-vous one-to-one entre les visiteurs et les exposants. Il ne s'agit pas exactement de rencontres d'affaires, dans la mesure où le visiteur ne sera pas forcément porteur de projet au moment du salon. En revanche, nous souhaitons aider les visiteurs dans la préparation de leur visite en leur donnant la possibilité de rencontrer des exposants de leur choix, soit sur leur stand, soit dans des espaces privés. Cette offre va être lancée début février sur notre site Internet : www.contaminexpo.fr.

Par ce biais, les visiteurs auront donc la possibilité d'éditer un agenda personnalisé de leur visite. Ce qui leur permettra d'être les plus efficaces possible. Cette innovation bénéficie également aux exposants dans la mesure où ces rendez-vous constituent un moyen de promotion supplémentaire pour mobiliser des visiteurs et les inciter à se rendre sur le salon.

En quoi consiste la partie « congrès » ?

L.A.M. : Face à l'exposition, ContaminExpert est un congrès scientifique et technique de trois jours sur la maîtrise de la contamination. Nous avons lancé un appel à communication l'an dernier et le programme est aujourd'hui finalisé. Sur les précédentes éditions, nous avions l'habitude de mener de front deux programmes dans deux salles différentes avec une douzaine de cessions différentes. L'expérience nous a montré qu'il était difficile pour nos congressistes de naviguer de l'une à l'autre. Aussi pour la première fois, nous avons choisi de nous concentrer sur quatre thèmes, qui seront approfondis, et répartis sur les trois journées. Ainsi, le premier jour sera entièrement consacré au thème de la biocontamination, avec une conférence plénière et une série de présentations. Deux sous-thèmes spécifiquement développés : la biodécontamination et la maîtrise de la qualité.

La deuxième journée constituera le temps fort de ce congrès...

L.A.M. : En effet, la matinée sera consacrée à l'industrie pharmaceutique. Nous accueillerons Catherine Lefebvre de l'Afssaps pour une session plénière d'ouverture consacrée aux changements relatifs à la nouvelle annexe 1 des BPF et un retour sur les résultats de l'enquête de l'Afssaps concernant la surveillance des ZAC (Zones d'atmosphère contrôlée). L'après-midi, nous avons programmé une table ronde sur les évolutions des normes ISO 14644 sur les technologies de salles propres. A l'heure de la diffusion pour enquête publique des projets de révision des normes ISO 14644-1 et ISO 14644-2 sur la classification et le suivi de la conformité de la propreté particulaire de l'air des salles propres, il nous a semblé opportun d'organiser un échange sur l'impact de cette révision sur le terrain. Pour les participants, cette discussion sera aussi l'occasion de faire remonter des commentaires auprès de l'Afnor, qui les relaiera ensuite au niveau international, dans le cadre de la préparation de cette révision. En parallèle, nous avons créé, pour la première fois, une cession de posters permettant à des auteurs de présenter leurs études. Un temps sera prévu dans la journée pour permettre des échanges entre les auteurs des posters et les congressistes.

Quel est le programme de la troisième journée ?

L.A.M. : La journée du jeudi sera consacrée à la métrologie dans les environnements maîtrisés avec, le matin, une série de conférences, et l'après-midi, un atelier pratique sur les prélèvements et systèmes de mesures de la contamination particulaire et chimique des surfaces.

Qui assistera à ContaminExpert ?

L.A.M. : Les présentations sont assurées par des chercheurs du monde académique et du secteur privé, mais aussi des industriels de la maîtrise de la contamination. Nos congressistes sont des utilisateurs de ces technologies dans différents secteurs industriels, à commencer par la pharmacie, les biotechnologies, les établissements de soins et les dispositifs médicaux, des prescripteurs et aussi quelques-uns de nos exposants sur ContaminExpo. Sur les trois jours, nous attendons la participation d'environ 200 congressistes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Tom Shepherd

Tom Shepherd

Directeur général Le Conseil d'administration de l'Institut de recherche technologique (IRT) Bioaster a élu, le 2 septembre, Tom Shepherd directeur général. Il succède à Jacques Berger, qui était auparavant directeur général délégué de Sanofi[…]

01/10/2013 | NominationsBIOASTER
Désinfection et bionettoyage des salles propres

Désinfection et bionettoyage des salles propres

Jean-Roch Meunier

Jean-Roch Meunier

Bioproduction petite échelle en contexte GMP

Bioproduction petite échelle en contexte GMP

Plus d'articles