Nous suivre Industrie Pharma

Distribution de produits et matériels de laboratoire/VWR International officialise son nouveau nom, avant d'entrer en bourse aux Etats-Unis

Sujets relatifs :


C'est officiel depuis le 2 avril : VWR International est la nouvelle enseigne du groupe Merck KGaA (Allemagne) pour la distribution de réactifs et produits chimiques pour analyse, de consommables, de matériels, d'équipements et d'instrumentation pour le laboratoire. Merck Eurolab fera désormais partie de VWR International et n'existera plus que sous la forme d'une marque très connue des chimistes. Ce changement, déjà annoncé en 2001, permettra à la division du groupe allemand de disposer d'un nom unique dans le monde entier : " Comme en Amérique du Nord, le nom Merck est propriété de l'américain Merck & Co et que, par ailleurs, VWR dispose d'une excellente réputation en Amérique du Nord depuis de nombreuses années (où la division réalise environ les deux tiers de son chiffre d'affaires, ndlr) et qu'il est aussi présent sur le plan international, le choix du nom s'est naturellement porté sur VWR International ", précise la nouvelle entité. VWR International est l'aboutissement d'une stratégie mondiale lancée dès 1992 en Europe avec le rachat par Merck du premier distributeur allemand (Bender & Hobein). Par la suite, le rachat de vingt-cinq sociétés dans tous les pays européens a permis de constituer un véritable réseau aboutissant à la constitution de Merck Eurolab. Une stratégie similaire s'est mise en place aux Etats-Unis : en 1995, Merck a pris une participation de 49 % dans la société américaine VWR Scientific Products, le plus important distributeur nord-américain. Fin 1999, le groupe Merck finalisait sa prise de contrôle à 100 % en acquérant les actions restantes. Aujourd'hui, le groupe finalise cette phase en regroupant les deux entités Merck Eurolab et VWR Scientific Products dans VWR International. Il reste que la finalité première de ce changement de nom est de permettre une introduction à la Bourse de New York. La division est jugée " non stratégique " par le groupe allemand, bien qu'elle soit relativement performante - chiffre d'affaires de 2 754 millions euros (+16 %) et résultat opérationnel doublé, à 92 M euros. Néanmoins, Merck gardera une participation majoritaire dans VWR International. En France, avec 730 collaborateurs, le chiffre d'affaires 2001 de VWR International s'est établi à 190 M euros ; ce qui positionne l'entreprise comme le leader du marché national, comme le souligne de manière détournée, son président, Werner Langlitz : " Nous sommes l'adhérent du CIFL à payer la quote-part la plus élevée ". Les ventes se répartissent entre les consommables (42 %), les produits chimiques (36 %), le matériel (13 %) et l'instrumentation (9 %). Par ailleurs, VWR International va procéder en Europe à une rationalisation de ses sites logistiques en passant de 21 à 10 magasins en 2003. En France, il ne restera plus que le centre de Briare, ceux de Strasbourg, Chelles et Bordeaux devant être fermés. Autre grand projet : le système d'information va réunir, d'ici au 1er janvier 2003, les douze systèmes SAP isolés du réseau européen en un seul système "SAP R/3". Enfin, un site de commerce en ligne est déjà opérationnel en Allemagne et aux Etats-Unis et le sera bientôt pour la France. L'accent sera mis sur la croissance organique et sur le service client comme, par exemple, la préparation personnalisée de réactifs de laboratoire. Avec ce changement de nom aucun changement n'interviendra en ce qui concerne les interlocuteurs, adresses, numéros de téléphone et de télécopie avec lesquels les clients de Merck Eurolab avaient l'habitude de travailler.



Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Endress+Hauser s'empare de Kaiser Optical Systems

Endress+Hauser s'empare de Kaiser Optical Systems

Le groupe suisse a annoncé l'acquisition de l'Américain Kaiser Optical Systems, filiale de Rockwell Collins spécialisée dans les instruments de spectroscopie Raman.La transaction, dont le montant demeure confidentiel, permet à[…]

Bioaxial lève 1,9 M€

Bioaxial lève 1,9 M€

Median Technologies décroche deux contrats

Median Technologies décroche deux contrats

Fusion entre Chesapeake et Multi Packaging Solutions

Fusion entre Chesapeake et Multi Packaging Solutions

Plus d'articles