Nous suivre Industrie Pharma

Diagnostic clinique : PCR: Qiagen reprend le Chinois PG Biotech

Sujets relatifs :

,
L'Américain Qiagen vient d'annoncer la reprise, pour 14,5 M$ (12 M€), de Shenzen PG Biotech Company (PG Biotech), l'un des principaux producteurs chinois de kits de diagnostic par PCR (Polymerase Chain Reaction), lui permettant de développer ses activités dans ce domaine en Asie. Qiagen a réalisé en 2004 environ 10 % de ses ventes dans la région, contre 40 % en Europe et plus de 50 % en Amérique du Nord. Cette opération renforce non seulement son portefeuille de produits, avec 10 kits homologués par les autorités sanitaires chinoises, mais lui donne également un accès à de nouvelles technologies, ainsi qu'à la première usine conforme aux GMP chinoises. PG Biotech emploie actuellement 150 personnes et ses produits sont utilisés pour la détection de différents agents infectieux, parmi lesquelles le HPV (papillomavirus humain), le virus de l'hépatite B, le SRAS ou encore Mycobacterium tuberculosis. La société, dirigée par un ex-chercheur des NIH (National Institutes of Health) américains, est également dotée d'un réseau de distribution et de collaborations avec des laboratoires académiques locaux. PG Biotech devrait apporter entre 6 et 7 M$ de ventes supplémentaires à Qiagen dans les douze prochains mois, alors que ce dernier compte réaliser 100 M$ de chiffre d'affaires dans le diagnostic moléculaire en 2006. Cette acquisition intervient après celle d'une autre compagnie chinoise, Tianwei (technologies de séparation, de purification et de préparation d'acides nucléiques) et de celle l'Allemand Artus, spécialisé dans le même domaine que PG Biotech. Cette dernière lui a apporté un chiffre d'affaires annuel de 15 M$. La division Diagnostic moléculaire de Qiagen représente 20 % de ses ventes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles