Nous suivre Industrie Pharma

Deux projets pour Ajinomoto

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Le groupe japonais a démarré le mois de mars sur les chapeaux de roues, avec l'annonce de deux projets stratégiques.

Il va d'abord investir 1,3 milliard de yens (10,4 M€) pour doubler les capacités d'acides aminés de sa filiale Shanghai Ajinomoto Amino Acid, implantée à Shanghai, en Chine. Créée en 1998, celle-ci emploie 153 salariés. Cette extension de volume permettra à Ajinomoto de répondre à la demande croissante pour ce type de produits en Chine et dans d'autres pays asiatiques. Les capacités additionnelles commenceront à être produites en octobre 2013. Ces acides aminés serviront les domaines de la pharmacie et de l'alimentaire. Pour ces secteurs, la taille du marché mondial en acides aminés est estimée à environ 30 000 tonnes par an. Il devrait atteindre environ 45 000 t/an à l'horizon 2020. « Ajinomoto prévoit des extensions de capacités de son réseau mondial de production d'acides aminés, avec le but de s'octroyer une part de marché de 50 % ou plus en 2020 », ambitionne le groupe japonais.

En parallèle, Ajinomoto a signé un accord pour mettre la main sur l'Américain Althea Technologies qui est un sous-traitant de développement et de fabrication biopharmaceutique (CDMO). Ajinomoto prévoit de mettre sur la table 175 millions de dollars (134,7 M€) pour mener à bien cette opération, qui devrait être bouclée en avril 2013. Fondée en 1998, Althea est basée à San Diego, en Californie. Son chiffre d'affaires s'élève à environ 53 M$ pour un effectif de 220 personnes. Cette reprise permettra à Ajinomoto de se renforcer dans la production biopharmaceutique à façon, un marché mondial estimé à 2,3 Mrds $.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles