Nous suivre Industrie Pharma

Des traces d'ADN suspectes relevées dans Rotarix

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les principales agences de sécurité sanitaire l'affirment en cœur et confirment les propos du laboratoire britannique : aucun problème sanitaire n'a été décelé. Le vaccin pédiatrique oral Rotarix de GlaxoSmithKline, contre les gastroentérites provoquées par le rotavirus, est pourtant scruté à la loupe depuis la semaine dernière, suite à la découverte de traces d'ADN du circovirus porcin PCV-1 dans sa composition. Un virus qui n'aurait pas d'incidence sanitaire ni sur les humains ni sur les animaux, selon les différents rapports publiés la semaine dernière. Reste que l'Agence européenne des médicaments (EMEA) estime qu'il est pourtant « évident que de l'ADN viral ne devrait pas être présent dans le vaccin, et que sa provenance n'est pas claire ». Dans le même temps, sans un retrait des marchés, l'agence américaine (FDA) ou encore les autorités suisses conseillent aux praticiens de ne plus utiliser Rotarix avant d'en savoir plus. De son côté, GSK a affirmé qu'il chercherait au plus vite à modifier la « banque cellulaire et les souches virales utilisées pour la production » du vaccin. Production qui restera inchangée et qui se poursuivra dans l'intervalle. Le laboratoire britannique s'appuie pour le moment sur le fait que plus de 69 millions de doses ont été jusqu'à présent distribuées dans le monde sans soulever de problème de sécurité sanitaire. Approuvé en 2006 en Europe et en 2008 aux États-Unis, Rotarix est le 4e vaccin le plus vendu de GSK, avec des ventes de 282 millions de livres (316,3 M€) l'an dernier, en hausse de 50 %.


Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La production française au ralenti

La production française au ralenti

LE CABINET DE CONSEIL ROLAND BERGER POINTE DU DOIGT LE TRÈS FAIBLE POSITIONNEMENT DE LA FRANCE SUR LA PRODUCTION DE NOUVEAUX MÉDICAMENTS CHIMIQUES, AU DÉTRIMENT DE SES VOISINS EUROPÉENS. La nouvelle étude sur[…]

01/12/2013 | PanoramaMÉDICAMENTS
L'EMA dévoile sa nouvelle structure

L'EMA dévoile sa nouvelle structure

Plusieurs plaintes contre de faux sites

Plusieurs plaintes contre de faux sites

Nouvelles recommandations du Gemme pour développer le marché

Nouvelles recommandations du Gemme pour développer le marché

Plus d'articles