Nous suivre Industrie Pharma

Des puces électroniques sur le site de Sanofi à Gentilly

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La mise en place mi-avril de puces RFID dans le porte-badge des employés du site de Sanofi à Gentilly (Val-de-Marne) a suscité une polémique. Le syndicat FO s'inquiète notamment d'une surveillance « permanente » des salariés. Pour la direction, ces puces n'ont pourtant pas vocation à pister les employés, mais plutôt à améliorer leurs conditions de travail. Dans une note interne qui nous a été communiquée par la CFE-CGC, la direction indique que ces puces « permettent de collecter des mesures d'occupation des espaces de travail ». Cette technologie permet notamment aux employés de suivre la disponibilité des espaces de travail, comme les salles de réunion, via une interface graphique. « À terme, nous serons également en mesure d'optimiser le nombre et la taille des espaces de réunion, en adéquation avec leur usage et le nombre de participants », a expliqué la direction, qui rappelle que les porte-badges sont anonymes et interchangeables entre salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles