Nous suivre Industrie Pharma

Des pictogrammes pour alerter les femmes enceintes sur les médicaments

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

À compter du 17 octobre, un pictogramme « femmes enceintes » est apposé sur les boîtes de médicaments présentant des risques pour les femmes durant leur grossesse, pour permettre « une meilleure visibilité de l'information relative à ces risques, déjà signalée dans la notice du médicament », a indiqué le ministère de la Santé. Cela fait suite à la mise en place du pictogramme Dépakine en mars (CPH n°793), alertant sur les dangers des médicaments antiépileptiques au valproate pendant la grossesse. Cette fois, le dispositif a été élargi à de nombreux médicaments ayant une AMM en France et comportant « des éléments indiquant qu'ils sont tératogènes ou foetotoxiques, dans les informations sur le produit », précise le ministère de la Santé. 60 % des médicaments disponibles dans l'Hexagone seraient concernés. Deux modèles coexisteront : le premier est un pictogramme « danger » pour signaler que « le médicament doit être utilisé uniquement s'il n'y a pas d'autre médicament disponible » ; tandis que le second, un pictogramme « interdit », « signale aux patientes que le médicament ne doit pas être utilisé ». Ces pictogrammes pourront également être accompagnés d'avertissements pour les adolescentes ou les femmes en âge de procréer et « sans contraception efficace », ce qui sera alors précisé sur la boîte.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Le représentant des entreprises du médicament évalue les investissements réalisés dans l'industrie pharmaceutique en 2020 à plus de 9 Mrds € dont 2 Mrds € dédiés à[…]

07/07/2021 | Politique de santéPanorama
Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Plus d'articles