Nous suivre Industrie Pharma

Des perspectives 2012 inquiétantes

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Des perspectives 2012 inquiétantes

La production française de médicaments marque le pas.

© © Leem

LE CHIFFRE D'AFFAIRES STAGNE, LA BALANCE COMMERCIALE S'ÉRODE ET L'EMPLOI EST ANNONCÉ EN RECUL. L'INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE EN FRANCE MONTRE DES SIGNES D'ESSOUFFLEMENT.

En 2011, le chiffre d'affaires du médicament en ville s'est élevé à 21,6 milliards d'euros (en prix fabricant hors taxes), soit une quasi-stagnation de + 0,3 % par rapport à 2010. Exprimé en unités, ce marché a décru de 0,4 %. Le chiffre d'affaires à l'hôpital affiche quant à lui une croissance zéro. « Cette atonie est essentiellement imputable à la diversité des outils de régulation mis en place, ces dernières années, par les pouvoirs publics », estime le Leem, citant les baisses de prix, l'essor des génériques, les référentiels de bon usage, le Capi, le durcissement des critères d'évaluation du médicament, l'encadrement des prescriptions hospitalières... « L'année 2012 sera, elle aussi, fortement impactée par les vagues sans précédent de baisses de prix décidées à l'automne 2011,[... ] notamment au travers de baisses de prix des médicaments d'un niveau annuel de 910 millions d'euros, contre 400 à 500 M€, les années précédentes », estime l'association professionnelle.

Par ailleurs, la rentabilité des entreprises opérant en France, déjà globalement inférieure à celle des autres pays occidentaux, est affectée par le paiement de taxes spécifiques auxquelles ne sont pas assujettis les autres secteurs industriels. Ces taxes représentaient 3,3 % du chiffre d'affaires en 2011 et devraient dépasser les 4 % en 2012.

Cette évolution défavorable du chiffre d'affaires France constitue un mauvais signal adressé aux investisseurs internationaux. Elle se traduit également par l'érosion des exportations qui ont décru de près de 9 %, en 2011 par rapport à 2010, atteignant 22 milliards d'euros (contre 16,7 Mrds € importés). Le solde de la balance commerciale reste néanmoins positif à + 5 milliards d'euros (contre + 7 Mrds € par an ces deux dernières années). En matière d'emploi, les effectifs du secteur ont baissé de 1 % en 2011 (102 825 salariés au 31 décembre). Le Leem ajoute que les DRH interrogés en avril tablent sur une baisse de 2 % cette année. « L'année 2011 demeurera, pour beaucoup, comme une année de transition » et qui « sur le plan économique et social, aura durablement brouillé la lisibilité de la politique menée par les autorités françaises », a commenté Christian Lajoux, président du Leem.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La production française au ralenti

La production française au ralenti

LE CABINET DE CONSEIL ROLAND BERGER POINTE DU DOIGT LE TRÈS FAIBLE POSITIONNEMENT DE LA FRANCE SUR LA PRODUCTION DE NOUVEAUX MÉDICAMENTS CHIMIQUES, AU DÉTRIMENT DE SES VOISINS EUROPÉENS. La nouvelle étude sur[…]

01/12/2013 | PanoramaMÉDICAMENTS
Nouvelles recommandations du Gemme pour développer le marché

Nouvelles recommandations du Gemme pour développer le marché

L'EMA dévoile sa nouvelle structure

L'EMA dévoile sa nouvelle structure

Plusieurs plaintes contre de faux sites

Plusieurs plaintes contre de faux sites

Plus d'articles