Nous suivre Industrie Pharma

Derniers tours pour les acquisitions ?

Derniers tours pour les acquisitions ?

© Pixabay

L’année écoulée aura commencé sur les chapeaux de roues, avec le rachat de Celgene par BMS contre 74 milliards de dollars. Après ce coup d’éclat, 2019 a vu une industrie évoluer toujours davantage vers la biotech et les marchés de niche. La plupart des acquisitions auront concerné des grands noms de la pharma soucieux de s’offrir de jeunes biotechs pour muscler leur pipeline. Avec une mention spéciale pour le segment des thérapies géniques qui aura fait valser les milliards.

L’année 2019 aura fait ainsi figure de tour de rattrapage pour les laboratoires qui ont pris le virage de la biotechnologie avec retard. Un rattrapage risqué. Les cibles d’intérêt étaient plus rares, donc plus chères. Et les sommes investies, de plus en plus massives, ont été posées sur des molécules en phase précoce.

Face à l’urgence d’être positionnés sur des marchés porteurs comme l’oncologie, les maladies rares ou la neurologie, certains laboratoires ont pris le risque de surpayer ces actifs. Et de se mettre à dos les investisseurs qui gardent leurs yeux rivés sur le niveau d’endettement. Nul doute que l’immobilisme aurait cependant été davantage sanctionné encore. La course aux rachats s’est couplée ainsi souvent de cessions pour s’offrir davantage de marge de manœuvre. C’est le cas de Takeda qui a digéré le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Covid-19 : Les États-Unis prêts à payer 1 250 $ par dose pour le traitement de Lilly

Covid-19 : Les États-Unis prêts à payer 1 250 $ par dose pour le traitement de Lilly

Le gouvernement américain a commandé 300 000 doses du bamlanivimab développé par le laboratoire américain pour un total de 345 M$.   Eli Lilly a conclu un accord avec le gouvernement américain pour[…]

Covid-19 : Novartis collabore avec Molecular Partners pour un traitement antiviral potentiel

Covid-19 : Novartis collabore avec Molecular Partners pour un traitement antiviral potentiel

Covid-19 : Le remdesivir autorisé par la FDA

Covid-19 : Le remdesivir autorisé par la FDA

Bayer met la main sur Asklepios BioPharmaceutical pour 4 Mrds $

Bayer met la main sur Asklepios BioPharmaceutical pour 4 Mrds $

Plus d'articles