Nous suivre Industrie Pharma

Dérivés du sang : Octapharma investit 75 Me à Lingolsheim

Sujets relatifs :

,
Avec des investissements de 10 millions d'euros par an en moyenne depuis dix ans sur son seul site français, Octapharma change aujourd'hui de braquet.
Avec des investissements de 10 millions d'euros par an en moyenne depuis dix ans sur son seul site français, Octapharma change aujourd'hui de braquet. Le groupe suisse spécialiste des médicaments dérivés du sang, va investir 75 Me sur les cinq prochaines années, dans son implantation de Lingolsheim (Bas-Rhin). L'usine alsacienne avait déjà fait l'objet de 100 millions d'investissement depuis sa reprise en 1999. Ce nouvel investissement va permettre d'augmenter les capacités de fractionnement du sang de 580 000 litres actuellement à 1 milliard d'ici à fin 2012. Octapharma construit également de nouvelles unités de stockage de matières premières biologiques et non-biologiques, de produits finis, ainsi que des locaux administratifs et des laboratoires de contrôle qualité. Afin de concentrer l'activité de production à Lingolsheim, les activités de stockage sont extériorisées à quelques kilomètres de là, à Ostwald. Ces investissements s'accompagneront du recrutement de 50 salariés supplémentaires. Alors que le site employait 80 salariés lors de la reprise en 1999, il en emploie aujourd'hui environ 350.
Une seconde unité de bioprodution

Octapharma envisage de construire un nouveau site de bioproduction, le 2e de ce type après celui de Suède. Et son site de Lingolsheim serait un candidat idéal, selon Patrick Selosse, directeur du site. « Notre site serait en mesure d'accueillir une unité de production de produits recombinants, mais nous attendons un signal politique positif pour nous lancer dans le projet, indique le directeur du site. Nous avons un bon support technique en France, ainsi que de fortes interactions avec le pôle BioValley alsacien, mais le site français est en concurrence avec l'Allemagne et l'Autriche ». L'investissement s'élèverait à
40 M€. Octapharma entend également investir sur l'ensemble de ses sites européens (Suède, Allemagne, et Autriche). Objectif : porter la capacité de production globale à 4 millions de litres. Côté finance, le groupe Octapharma devrait enregistrer des ventes supérieures à 1 milliard d'euros en 2009, contre 886 M€ l'an dernier.
J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles