Nous suivre Industrie Pharma

Dérivés du sang : Fin de l'accord CSL/Talecris

Sujets relatifs :

,
À peine un an après l'annonce de leur projet de fusion, les groupes australien CSL et américain Talecris Biotherapeutics ont abandonné la transaction suite aux pressions de la Federal Trade Commission (FTC) aux États-Unis (CPH n°468).
À peine un an après l'annonce de leur projet de fusion, les groupes australien CSL et américain Talecris Biotherapeutics ont abandonné la transaction suite aux pressions de la Federal Trade Commission (FTC) aux États-Unis (CPH n°468). Si Brian McNamee, président de CSL n'a pas caché sa « déception », il estime que CSL ne souhaite pas « entrer en conflit judiciaire avec la FTC », notamment « avec tous les risques et les coûts » que cela pourrait représenter. Un sentiment partagé par Talecris, qui reprend donc son destin en mains. CSL devra dans ce cadre s'acquitter d'une indemnité de 75 millions de dollars (54 M€) auprès de son ancienne cible pour avoir rompu son engagement. Selon la FTC, cette fusion aurait affecté la compétition sur le marché américain pour quatre types de traitements dérivés du plasma, comme l'immunoglobuline, l'albumine, le Rho-D et l'alpha-1. Il est vrai qu'avec Talecris, numéro 3 du marché américain, CSL renforçait sa place de numéro 2 derrière Baxter aux États-Unis. Dans ces conditions, CSL et Baxter auraient représenté 60 % du marché américain des dérivés du plasma. La décision de la FTC met un coup d'arrêt à une fusion estimée à 3,1 Mrds $ (CPH n°434). Talecris et CSL maintiendront malgré tout un accord de distribution de produits du plasma sur le marché américain contracté lors du projet de fusion. Un accord qui n'a pas été remis en cause, pour l'heure, par la FTC. J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles