Nous suivre Industrie Pharma

Démocratiser la mesure de granulométrie par diffraction laser

Dinhill On

La société belge BPI Instruments commercialise en Europe une gamme de réfractomètres de la société américaine Rudolph Research Analytical destinée notamment au contrôle des ingrédients pharmaceutiques en poudre.

« Nous proposons pour les clients européens une gamme de réfractomètres capables d'effectuer les mesures sur tous les types de composés à la fois, selon les exigences des pharmacopées américaine et européenne ». Voici comment Bernard Pirenne, directeur commercial de BPI Instruments, présente les nouveaux modèles de réfractomètres de l'Américain Rudolph Research Analytical. Le spécialiste belge de l'instrumentation commercialise les modèles J257 et J357 destinés à la mesure de granulométrie des poudres dans le secteur de la pharmacie. « Ces réfractomètres couvrent la plus large plage d'indices de réfraction des poudres, allant de 1,26 à 1,72 », affirme Bernard Pirenne. Avant d'ajouter : « Ces appareils ne font pas seulement que mesurer avec une précision allant jusqu'à ± 0,00001, ils sont également "intelligents". Ils possèdent des fonctionnalités comme le contrôle de la quantité d'échantillon, ou le suivi de l'état du prisme ». Les réfractomètres commercialisés par BPI Instruments se basent sur la diffraction laser (Théorie de Mie), ne nécessitant pas de mettre la poudre en solution pour une mesure. « Ce type de mesure est très sensible à la température. Pour garder ce paramètre constant, les modèles J257 et J357 sont des modules à double effet Peltier, comportant un système TempTrol de chauffage et de refroidissement au niveau du prisme et du couvercle », explique Bernard Pirenne. Les réfractomètres classiques sont généralement conçus avec un couvercle plat, augmentant le gradient de température entre l'air ambiant et le prisme. Le design du couvercle concave Sample Cover, une fois refermé, constitue un micro-environnement autour de l'échantillon. Cela permet notamment de maintenir une stabilité thermique (à 0,01 °C près pour des températures allant de 10 à 100 °C), et également de limiter l'évaporation de l'échantillon. Un autre type de couvercle (Contact Presser) pour les mesures de matériaux semi-solides est disponible en option.

 

Un prisme de mesure facile d'entretien

 

Les réfractomètres Rudolph sont équipés d'un prisme de mesure au design ultraplat, très facile à nettoyer, y compris pour des échantillons sirupeux. Capable d'accueillir des échantillons de moins d'un millilitre, dotée d'un design circulaire et plat, la zone de mesure n'offre aucun coin qui pourrait éventuellement piéger des impuretés, et fausser les mesures. Le prisme est fabriqué en saphir synthétique, un matériau résistant aux rayures, aux solvants organiques (toluène, acétone, etc.) ainsi qu'à certains acides (fluorhydrique ou chlorhydrique). Si besoin, le réfractomètre commercialisé par BPI Instruments est disponible en option avec une surface de mesure en hastelloy. L'appareil est équipé d'un écran couleur tactile de huit pouces pour une résolution de 800 x 600 pixels. L'interface est personnalisable selon le besoin de l'utilisateur pour son procédé. Ainsi, trois différents types d'affichage sont disponibles : Smart Measure (affichage de l'ensemble des paramètres), Trend Analysis (visualisation de l'évolution) et Load and Go (affichage du paramètre mesuré). Embarquant le système d'exploitation Windows 7, les réfractomètres de la série J peuvent être fournis avec deux types de kits d'étalonnage : l'un pour les applications standard, l'autre pour les mesures sur les éthers halogénés et les produits pharmaceutiques. En matière de connectivité, les modèles J257 et J357 disposent de trois ports USB, d'une entrée RS232 et d'un port Ethernet (Cat5 Network). Les réfractomètres J257 et J357 de Rudolph sont fournis avec une documentation IQOQPQ et un système de stockage des données, en conformité avec la réglementation 21 CFR Part 11 de la FDA. Cela offre une meilleure cohérence en ce qui concerne la comparaison des mesures et de la valeur optique théorique d'un composé, comme l'explique Bernard Pirenne : « L'opérateur ne connaît pas forcément l'indice de réfraction de chaque poudre testée. Et puis, dire qu'on a trouvé l'indice de réfraction théorique d'un composé sur internet n'est pas recevable lors d'un audit rigoureux comme celui de la FDA ». Avec ces appareils, Rudolph Research Analytical, par le biais de BPI Instruments, offre la possibilité de démocratiser les analyses de routine de granulométrie laser basées sur la théorie de Mie. Ces appareils évitent aux industriels de la pharmacie de recourir à des laboratoires académiques externes pour déterminer les indices de réfraction des poudres.

PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DES RÉFRACTOMÈTRES J257 ET J357

- Plage de mesures de l'indice de réfraction : de 1,26 à 1,72 - Précision de mesure : ± 0,0001 (J257) et ± 0,00001 (J357) - Plage d'ajustement de température : 10 à 90°C (J257) et 10 à 100 °C (J357) - Précision d'ajustement : ± 0,01 °C - Longueur d'onde optique : 589,3 nm (raie spectrale D du sodium) - Température d'utilisation : 5 à 40 °C - Température de l'échantillon : -20 à 250 °C - Dimensions (L x l x h) : 43,5 x 30,5 x 33 cm

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

2iPS, société spécialisée dans la fourniture de matériels informatiques industriels, lance la technologie des micro-ordinateurs Raspberry. Compacte et légère, la nanocarte Raspberry Pi 3B+[…]

05/05/2020 | Logiciels
Des solutions tout-en-un de suivi des performances

Des solutions tout-en-un de suivi des performances

Une solution pour faciliter l’intralogistique

Une solution pour faciliter l’intralogistique

Gerresheimer récompensé sur le développement durable

Gerresheimer récompensé sur le développement durable

Plus d'articles