Nous suivre Industrie Pharma

Delpharm, Fareva, Xenothera… Quels sont les nouveaux projets soutenus par le plan de relance ?

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Delpharm, Fareva, Xenothera… Quels sont les nouveaux projets soutenus par le plan de relance ?

© Pixabay

Le gouvernement a dévoilé la liste des nouveaux projets retenus dans le cadre du plan France Relance et de l'appel à manifestation d'intérêt (AMI), destinés à soutenir la fabrication de médicaments impliqués dans la lutte contre le Covid-19. 

Alors que le gouvernement a annoncé le lancement d’un nouvel appel à manifestation d’intérêt (AMI) doté de 300 millions d’euros, la liste des nouveaux projets retenus dans le cadre du plan France Relance a également été communiquée. Et les entreprises de la pharma y sont surreprésentées.

Si une première liste de 31 projets retenus avait déjà été annoncée fin 2020, ce sont désormais 34 nouveaux projets qui ont été présentés par le gouvernement, pour un montant total de 134 millions d’euros. La liste des entreprises retenues fait la part belle aux industriels de la pharmacie mais aussi aux entreprises de biotechnologie. Passage en revue des principaux projets qui bénéficieront d’un financement.

Delpharm et Recipharm soutenus

Delpharm voit deux projets retenus dans ce nouveau tour du plan France Relance. Le site de Saint-Remy-sur-Avre (Eure-et-Loir) va voir la création de capacités dédiées à la répartition et au remplissage aseptique du vaccin contre le Covid-19 développé par BioNTech. Ce projet comporte une phase de modification de la ligne existante et la construction d’une nouvelle zone pour augmenter les capacités du site. Delpharm prévoit une centaine d’embauches sur ce projet.

La CDMO se voit également retenue pour son projet développé avec BioSpeedia, destiné à renforcer la production de tests antigéniques de diagnostic Covid-19, qui passera par la création, à Lyon, d’une nouvelle unité de production industrielle.

Autre CDMO impliquée dans la production du vaccin contre le Covid-19, Recipharm, par l’intermédiaire de son site de Monts (Indre-et-Loire). Le financement concerne l’extension des capacités de production avec l’acquisition de deux nouvelles lignes de production stériles, dont une ligne permettant la fabrication de seringues préremplies et une nouvelle ligne de remplissage et de conditionnement de flacons. Recipharm prévoit, à horizon fin 2023, la création d’une centaine d’emplois.  

La production de principes actifs renforcée avec Fareva

Fareva se voit mise à l’honneur pour deux projets retenus dans ce second tour du plan France Relance. Le premier projet concerne son site de Val-de-Reuil, en Normandie. Le groupe prévoit la création d’une nouvelle ligne de production qui fabriquera de 18 à 20 millions de médicaments injectables et viendra soutenir la production d’injectables efficaces dans le traitement du Covid-19, comme les corticostéroïdes.

Le second projet subventionné concerne le site Fareva de Saint-Germain-Laprade (Haute-Loire). L’entreprise va renforcer son usine de Fareva La Vallée pour y produire un principe actif utilisé en traitement du cancer de la prostate, contre l’endométriose et les fibromes de l’utérus. Fareva prévoit une douzaine d’emplois créés d’ici à la fin 2021.

Xenothera, DNA Script, Fab’Entech… Les biotechs à l’honneur

Connue pour ses anticorps polyclonaux évalués contre le Covid-19, la biotech nantaise Xenothera se voit sélectionnée pour le financement d’un projet destiné à assurer la bioproduction - à l’échelle industrielle - de ses anticorps appelés XAV-19.

Sur cette voie prometteuse des anticorps polyclonaux en traitement du Covid-19, Fab’Entech, basée à Saint-Priest (Rhône), est retenue par le plan France Relance pour son projet appelé Capacity-Fab, qui vise à optimiser et augmenter les capacités industrielles de Fab’Entech. Un projet qui comprendrait la création de huit emplois industriels.

Toujours dans le développement industriel, RD Biotech reçoit un financement pour soutenir la construction à Besançon (Doubs) d’un site de bioproduction de plasmides aux normes BPF. Un projet industriel qui pourrait créer une cinquantaine d’emplois d’ici à cinq ans.

Enfin, la biotech francilienne DNA Script, spécialiste des ADN de synthèse, va développer un projet destiné à accélérer la mise au point de tests diagnostiques basés sur le système d’imprimante à ADN de DNA Script.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Truffle Capital et l’Institut Pasteur lancent SpikImm

Biotech en France

Covid-19 : Truffle Capital et l’Institut Pasteur lancent SpikImm

Les deux entités veulent développer des anticorps contre le Covid-19. La société Truffle Capital et l’Institut Pasteur se sont associés pour créer une nouvelle biotech baptisée SpikImm.[…]

Covid-19 : Moderna fournit 500 millions de doses de son vaccin à Covax

Covid-19 : Moderna fournit 500 millions de doses de son vaccin à Covax

Covid-19 : Le Danemark fait une croix sur le vaccin de J&J

Covid-19 : Le Danemark fait une croix sur le vaccin de J&J

Covid-19 : Qui produit quoi ? La carte européenne des sites de fabrication du vaccin

Exclusif

Covid-19 : Qui produit quoi ? La carte européenne des sites de fabrication du vaccin

Plus d'articles