Nous suivre Industrie Pharma

Degussa modifie l'organisation de sa division

Sujets relatifs :

,
Degussa a décidé de scinder en deux ses activités de chimie fine. Le groupe comptera désormais une division baptisée Synthèse exclusive et catalyse (Exclusive synthesis and Catalysts) placée sous la direction de Peter Nagler qui chapeautait précédemment l'ensemble. Cette division qui représente un chiffre d'affaires de 400 M ¤ disposera d'une offre allant de l'échelle du laboratoire à la production industrielle. Joachim Semel sera en charge de l'autre nouvelle division "Building blocks", qui va se lancer dans la micronisation pour des tiers en utilisant les ressources de son centre de Trostberg/Schalchen en Allemagne.
Spécialiste de catalyse hétérogène, Degussa a par ailleurs fait la promotion d'une nouvelle gamme de catalyseurs homogènes développés en seulement deux ans et demi dans son centre de recherche, baptisé Catalysis Project House. Degussa offre également des services de screening et de tests de catalyseurs homogènes. La gamme développée contient notamment des catalyseurs d'hydrogénation asymétrique. Degussa commercialisera initialement 10 ligands brevetés dont le MalPhos développé en collaboration avec le Leibniz Institute for Organic Catalysis (IfOK) à Rostok en Allemagne. Par ailleurs, dans la catalyse hétérogène, Degussa Exclusive Synthesis & Catalysts a introduit un nouveau catalyseur en poudre pour l'hydrogénation énantiosélective (des groupements carbonyles en alpha-cétones) destiné aux industries pharmaceutiques, agrochimiques et de spécialités. Selon Degussa, qui estime que ce produit est le premier du genre à être commercialisé, son principal intérêt est de pouvoir être utilisé sans activation. Augmentation des capacités de production d'oligonucléotides pour Raylo Degussa a finalisé un nouvel atelier de production cGMP d'oligonucléotides au sein de sa filiale canadienne Raylo Chemicals, à Edmonton. Selon Matt Colomb, président de Raylo, cet atelier permet la production de quantités cliniques pour les phases III et de quantités commerciales. Cet atelier double les capacités de Raylo dans ce domaine, la compagnie disposant d'un autre atelier opérationnel depuis un an et demi. Le nouvel atelier autorise la production de différents types d'oligonucléotides, allant des simples diesters et phosphorothioates aux aptamères et aux ribozimes. « Nous pouvons également conduire la synthèse de d'oligonucléotides bicaténaires, dont des "spacers" (espaceurs) et des "linkers" (lieurs) », précise Matt Colomb. Une nouvelle unité de production d'acides aminés La division Exclusive Synthesis & Catalysts a démarré une nouvelle unité de production cGMP d'acides aminés pour solutions injectables, à Wuming (Chine). Cette unité est détenue par le joint-venture Nanning Only Time Rexim Pharmaceuticals, formé entre le chinois Nanning Only Time Pharma (3%) et Rexim (97 %), filiale française de Degussa. La construction de cette nouvelle unité, qui devrait recevoir l'agrément des autorités chinoises avant la fin de l'année, a permis de créer 30 emplois, portant à 300 l'effectif de la société commune.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles