Nous suivre Industrie Pharma

abonné

[Édito] : De la visite présidentielle chez Delpharm

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

,
[Édito] : De la visite présidentielle chez Delpharm

© Delpharm

Tout le monde s’accorde à dire qu’il y aura des gagnants et des perdants de la crise du Covid-19. Dans la catégorie des gagnants, on peut d’ores et déjà placer les façonniers pharmaceutiques, qui préfèrent aujourd’hui la dénomination de CDMO (Contract Development Manufacturing Organisation). Leur syndicat professionnel, le SPIS, s’est lui-même rebaptisé CDMO France en janvier. Mais qui, dans le grand public, avait eu vent de ces entreprises qui ne font pas de recherche ni de production de principes actifs, mais formulent et/ou conditionnent nos médicaments pour le compte de laboratoires grands et petits ? En tout cas, Delpharm s’est fait un nom en devenant, le 7 avril dernier, le premier groupe à produire des vaccins anti-Covid sur le sol français. Des flacons de vaccin Pfizer/BioNTech ont en effet été fabriqués dans son usine de Saint-Rémy-sur-Avre, en Eure-et-Loir, à partir de matière active BioNTech, en provenance de Marbourg (Allemagne). Et ce, après dix mois de préparation. C’est en effet à juin 2020 que remontent les consultations du gouvernement pour identifier des sites capables de conditionner de tels vaccins. Très vite, une enveloppe de 200 M€ a été débloquée à travers l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Capacity building ». Par ce biais, Delpharm a pu bénéficier d’une aide de 10,4 M€ pour investir 20 M€ et embaucher 60 personnes. Et d’ores et déjà, le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Novasep investit 4 M€ pour agrandir son site du Mans

Novasep investit 4 M€ pour agrandir son site du Mans

30 emplois devraient être créés sur ce site. La CDMO française vient d’annoncer la nouvelle expansion de ses capacités de fabrication de principes hautement actifs (HPAPIs) sur son site du Mans (Sarthe).[…]

12/05/2021 | CDMONovasep
Lonza investit 850 MCHF en Suisse et aux États-Unis

Lonza investit 850 MCHF en Suisse et aux États-Unis

CDMO : Crossject prépare sa phase industrielle avec Cenexi

Biotech en France

CDMO : Crossject prépare sa phase industrielle avec Cenexi

CDMO : Lonza signe avec Ankyra Therapeutics

CDMO : Lonza signe avec Ankyra Therapeutics

Plus d'articles