Nous suivre Industrie Pharma

De l'eau hautement purifiée pour les opérations de contrôle

De l'eau hautement purifiée pour les opérations de contrôle

ELGA PRÉSENTE SA GAMME PURELAB CHORUS POUR LE LABORATOIRE.

© © Veolia Water

La division de Veolia Water a dévoilé, début juin, sa gamme PureLab Chorus. Destinée aux laboratoires de recherche et de contrôle qualité dans l'industrie pharmaceutique, elle permet la mesure de la résistivité et des COT aux points de puisage séparés du système de purification d'eau.

« L'eau utilisée dans les laboratoires est considérée comme le principal réactif », souligne Francis Le Quilliec, directeur de marché d'Elga LabWater, l'entité de Veolia Water dédiée au laboratoire. Sa qualité ainsi que sa disponibilité sont cruciales, notamment pour les laboratoires de contrôle lors de la libération des lots de médicaments. Afin de répondre aux demandes dans ce domaine, la division a développé la gamme PureLab Chorus, pour « produire une eau de type I, II et III (ndlr : respectivement ultra pure, purifiée et osmosée) adaptée aux applications analytiques et scientifiques », selon Elga. Une des innovations mises en avant par le directeur de marché réside dans la possibilité de séparer le système de purification d'eau des points de puisage. « Et surtout, une mesure au point de puisage de la résistivité et du carbone organique total », se félicite Francis Le Quilliec. Jusqu'à quatre points de puisage peuvent être installés à une distance allant jusqu'à 12 mètres. L'affichage des mesures se fait en ligne et est instantané pour un contrôle en temps réel de la qualité de l'eau. Le système d'affichage et de contrôle est tactile pour un usage intuitif. L'unité principale contient les équipements de prétraitement, purification et stockage. La gamme permet d'agencer le système sur-mesure en choisissant le mode de traitement et la qualité d'eau, le point de distribution, le débit et le volume de stockage. Ainsi, Elga propose plusieurs types de modules qui peuvent être superposés pour un gain de place. En termes de qualité d'eau, les Chorus 1, 2 et 3 permettent d'obtenir respectivement de l'eau ultrapure, pure et pour usage général. Pour le Chorus 1, trois modèles sont proposés : analytique, génétique et scientifique. Trois types de points de distribution sont également disponibles : au niveau de l'appareil ou déporté. Quant aux réservoirs de stockage, ils existent sous 4 tailles pour des volumes pouvant aller jusqu'à 100 litres (15, 30, 60 et 100 litres). Toutes les cuves de stockage peuvent être équipées d'une pompe de recirculation, afin de garantir un contrôle microbien strict et la pureté de l'eau au point d'utilisation. Les réservoirs de stockage ne sont pas intégrés dans l'appareil principal et peuvent être installés à un autre endroit du laboratoire. La solution PureLab Chorus a été conçue pour offrir une grande modularité. Ainsi, les différents appareils peuvent être superposés ou positionnés à différents endroits, au mur, sur ou sous la paillasse, au niveau de l'appareil ou à distance du système de purification.

Le fabricant note par ailleurs la compacité de son système, « beaucoup plus petit que la moyenne des produits disponibles sur le marché ». Avec ses dimensions de 435 mm de hauteur pour 375 mm de largeur et 340 mm de profondeur, il permet un gain de place de 60 % par rapport à la précédente gamme Elga. En termes technologiques, Francis Le Quilliec indique : « Nous avons repensé l'usage des technologies ». Le système de prétraitement repose sur de la filtration avant l'usage de charbon actif. Vient ensuite l'étape d'osmose inverse, précédent une déminéralisation ou une électrodéionisation, en fonction de la qualité d'eau voulue. Le système Chorus 1 comprend un traitement UV complet avec un quartz ultrapur permettant le passage des UV à 185 nm et 254 nm afin d'assurer une basse concentration microbienne et un taux de COT faible. Une membrane d'ultrafiltration ou de microfiltration peut être intégrée au puisage pour éliminer les endotoxines, les protéines, les nucléases et les particules en suspension. Le système de déionisation repose sur la technologie PureSure d'Elga. Cette dernière permet également la rétention de silice et l'élimination des traces inorganique permettant à la PureLab Chorus d'afficher une qualité de l'eau atteignant 18,2 M.©CM. Elle permet d'éliminer les traces d'ions pour les techniques analytiques les plus pointues.

Une sécurisation du système

 

Le système PureLab Chorus dispose par ailleurs de différentes alarmes et signaux afin d'avertir l'utilisateur en cas de défaillance ou pour l'anticipation des opérations de maintenance et les changements de filtres, notamment. Le système comprend ainsi une technologie d'identification des cartouches afin de garantir la traçabilité de chaque pack de purification conformément aux Bonnes pratiques de laboratoire (BPL).

En termes de distribution, les équipes d'Elga ont travaillé sur l'ergonomie et la sécurisation de la qualité au point de puisage. Ainsi, un témoin lumineux signale toutes les variations de performance du système tandis que toutes les informations prioritaires (état du système, COT, alarme) sont affichées en permanence. Plusieurs options sont également proposées. D'abord, un débit variable allant du goutte à goutte jusqu'à 2 litres par minute. Ensuite, une fonction de distribution AutoVolume peut être appliquée sur une plage allant de 50 ml à 100 l. Elle est paramétrée par défaut pour répondre aux besoins spécifiques. Une fonction mains libres permet notamment une commande au pied. Un réglage du débit permet par ailleurs une distribution fixe. Pour une validation des performances du système, la collecte des données peut être réalisée via le port USB.

Avec ce nouvel équipement destiné aux laboratoires de recherche et de contrôle qualité, la division de Veolia Water STI entend poursuivre son positionnement sur le marché français de la pharmacie. Francis Le Quilliec qui se refuse à dévoiler le chiffre d'affaires de l'activité conclut sur le coût, « raisonnablement adapté aux client », de ce nouvel équipement.

VEOLIA WATER STI EN FRANCE

450 collaborateurs

15 agences régionales

84 millions d'euros de CA 2012

6 centres de recherche

7 plateformes d'essais

200 pilotes de recherche

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Eau pharmaceutique : Une ressource sous haute surveillance

Eau pharmaceutique : Une ressource sous haute surveillance

L'eau pharmaceutique est un composant essentiel de la production. Utilisée pour le lavage, la désinfection ou dans les produits sous forme injectable, c'est une ressource surveillée de près. Risque de[…]

Enquête Normandie : Une stratégie conquérante dans la pharmacie

Enquête Normandie : Une stratégie conquérante dans la pharmacie

Enquête Normandie

Enquête Normandie

Production : Itinéraire d'un radiotraceur : du cyclotron à l'hôpital

Production : Itinéraire d'un radiotraceur : du cyclotron à l'hôpital

Plus d'articles