Nous suivre Industrie Pharma

De Dietrich se développe en Inde

A.D.
De Dietrich se développe en Inde

Les réacteurs en acier vitrifié de De Dietrich sont utilisés dans les procédés corrosifs).

© © De Dietrich

Le producteur de systèmes en acier vitrifié renforce sa présence en Inde. De Dietrich Process Systems vient d'acquérir avec l'aide du Fonds Stratégique d'Investissement (FSI) une division de la société Nile. Le FSI investit 10 millions d'euros dans le groupe familial pour permettre cette opération de croissance. Les actionnaires familiaux restent néanmoins majoritaires au capital. « L'investissement du FSI va permettre à la société de prendre pied sur le très dynamique marché indien de l'équipement chimique et pharmaceutique et soutenir la croissance des sites en Europe. Le FSI entend se positionner comme un partenaire durable de la société et de ses actionnaires », s'est félicité Thomas Devedjian, directeur, membre du Comité exécutif du FSI. De Dietrich Process Systems devrait intégrer l'activité Glass-lined Equipment de Nile qui produit des réacteurs en acier vitrifié avec des capacités de 500 équipements par an. Situé à Hyderabad en Inde, cette division compte 300 employés. « Nous sommes présents en Inde depuis 8 ans. Au départ avec un bureau commercial, puis avec une filiale de services, conception et montage de systèmes pilotes pour l'industrie pharmaceutique. Aujourd'hui, nous acquérons une dimension plus importante sur le marché », rappelle Daniel Steck, p-dg de De Dietrich avant de préciser qu'il s'agit de disposer « d'une production locale pour être beaucoup plus compétitif pour ce marché dont la division Glass-lined Equipment de Nile détient environ 25 % des parts ». Cette acquisition s'intègre dans la stratégie de développement de la société française qui réalise aujourd'hui 25 % de ses ventes consolidées en Asie et entend porter ce chiffre à 40 % d'ici à 2013. L'entreprise familiale qui affiche un chiffre d'affaires de 140 M€ en 2010 réalise aujourd'hui 90 % de ses ventes à l'international. De Dietrich compte 1 200 employés dans 15 filiales. Le groupe compte deux autres activités : les composants en verre sous la marque QVF et les filtres sécheurs sous la marque Rosenmund. « Nous allons intégrer à l'unité indienne ces deux lignes de produits », confie le dirigeant. L'objectif est de proposer sur le marché indien une offre de « systèmes », c'est-à-dire des unités complètes pour les industries de la chimie fine et de la pharmacie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Laboratoire : Marchesini s’empare de Dott Bonapace

Emballage

Laboratoire : Marchesini s’empare de Dott Bonapace

Le spécialiste italien des machines de conditionnement pharmaceutique Marchesini a procédé à l’acquisition de son compatriote Dott Bonapace. Cette opération, dont les détails financiers restent[…]

Bioanalyse : SGS achève les travaux sur son site de Poitiers

Bioanalyse : SGS achève les travaux sur son site de Poitiers

Logistique pharmaceutique : Marken étend ses capacités pour la chaîne du froid

Logistique

Logistique pharmaceutique : Marken étend ses capacités pour la chaîne du froid

Réactifs : Fujifilm avance sur son hub néerlandais

Réactifs : Fujifilm avance sur son hub néerlandais

Plus d'articles