Nous suivre Industrie Pharma

Dans les pipelines : Novo Nordisk, Sanofi, LFB

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Dans les pipelines : Novo Nordisk, Sanofi, LFB

© DR

Approbation européenne pour Novo Nordisk

La Commission européenne a accordé une AMM au laboratoire danois pour son Rybelsus (sémaglutide oral), pour le traitement des adultes atteints de diabète de type II. Ce médicament est un agoniste des récepteurs du glucagon-like-peptide-1, prescrit par voie orale, qui améliore le contrôle glycémique. Cette AMM s'applique aux 27 États membres de l'Union européenne et au Royaume-Uni, le lancement du Rybelsus est prévu pour la seconde moitié de 2020.

Sanofi et Regeneron s’accordent sur le Praluent

En décembre 2019, Sanofi et Regeneron annonçaient leur volonté de revoir leur accord portant sur deux anticorps : le Kevzara (sarilumab) et le Praluent (alirocumab). C’est aujourd’hui chose faite pour le Praluent. Depuis le 1er avril, le laboratoire français détient ainsi les droits exclusifs en dehors des États-Unis de ce médicament anti-cholestérol. Quant à Regeneron, elle conserve les droits exclusifs aux États-Unis. Les deux laboratoires sont encore en discussion sur le Kevzara, un anticorps monoclonal qui fait depuis peu l’objet d'essais cliniques pour évaluer son efficacité en traitement des formes sévères de Covid-19.

Le Sevenfact du LFB approuvé aux États-Unis

Le groupe pharmaceutique français LFB a annoncé que la FDA avait approuvé le Sevenfact, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant. Ce médicament est indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B. Le président directeur général du LFB, Denis Delval, a également indiqué que le groupe travaillait sur l’enregistrement du Sevenfact en Europe

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Plus d’un milliard de dollars du gouvernement américain pour J&J

Covid-19 : Plus d’un milliard de dollars du gouvernement américain pour J&J

Avec cet accord, les États-Unis s’assurent l’approvisionnent de 100 millions de doses du candidat-vaccin développé par le laboratoire.   Le géant américain Johnson & Johnson et sa filiale[…]

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

CDMO : Lonza augmente ses capacités à Viège

CDMO : Lonza augmente ses capacités à Viège

Plus d'articles