Nous suivre Industrie Pharma

En bref

Dans les pipelines : AstraZeneca, Ipsen, Servier...

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Dans les pipelines : AstraZeneca, Ipsen, Servier...

© DR

Echec en phase III pour Ultomiris

AstraZeneca a annoncé l’arrêt d’un essai de phase III évaluant Ultomiris (ravulizumab) chez les adultes atteints de sclérose latérale amyotrophique. Une évaluation arrêtée en raison d’un manque d’efficacité. Ultomiris est déjà approuvé aux États-Unis et en Europe en traitement de l’hémoglobinurie paroxystique nocturne. Ce médicament avait rejoint le pipeline d’AstraZeneca avec le rachat d’Alexion, une opération annoncée fin 2020 et finalisée cette année.

Ipsen recule sur le palovarotène

Ipsen a décidé de retirer sa demande d’approbation pour le palovarotène aux États-Unis. Une décision qui fait suite à des échanges entre la FDA et le laboratoire français sur la nécessité d’effectuer une analyse supplémentaire des données de son essai de phase III. Cette étude évaluait le palovarotène contre la fibrodysplasie ossifiante progressive, une maladie génétique rare dont la prévalence est estimée à 1,36 par million d’individus dans le monde. Ipsen prévoit de soumettre une nouvelle demande après analyse complémentaire.

Extension d’indication pour Tibsovo de Servier

Le laboratoire français a décroché le feu vert de la FDA pour Tibsovo (ivosidénib) qui devient le premier traitement autorisé aux États-Unis contre le cholangiocarcinome avec mutation IDH1 précédemment traité. Cette décision fait suite à des résultats positifs de phase III montrant une amélioration significative de la survie sans progression chez 32 % des patients à 6 mois et 22 % à 12 mois, par rapport à 0 % dans le groupe placebo. Le cholangiocarcinome est un cancer rare et agressif des canaux biliaires. Tibsovo était déjà autorisé outre-Atlantique en traitement de la leucémie aiguë myéloïde avec mutation IDH1.

Feu vert européen pour Evrenzo

Evrenzo (roxadustat) a reçu l’approbation européenne pour le traitement des patients adultes atteints d’anémie liée à une insuffisance rénale chronique. Ce traitement par voie orale, développé par Astellas et Fibrogen, est le premier approuvé sur cette complication fréquente qui touche environ un patient sur cinq atteint d'une insuffisance rénale. Ce feu vert a déclenché un paiement d’étape de 120 M$ d’Astellas pour Fibrogen. Le roxadustat est également évalué sur d’autres formes d’anémies, en phase III sur l’anémie associée à un syndrome myélodysplasique et en phase II sur l’anémie induite par chimiothérapie.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Dans les pipelines : Lilly, Boehringer Ingelheim, BMS, Pfizer

Dans les pipelines : Lilly, Boehringer Ingelheim, BMS, Pfizer

  Désignation Breakthrough Therapy pour le Jardiance Le Jardiance vient d’obtenir la désignation Breakthrough Therapy de la FDA pour le traitement de l'insuffisance cardiaque avec fraction d'éjection[…]

Dans les pipelines : Servier, Pfizer, Sanofi

Dans les pipelines : Servier, Pfizer, Sanofi

Dans les pipelines : Incyte, MorphoSys, Astellas, Fibrogen, Quantum Genomics

Dans les pipelines : Incyte, MorphoSys, Astellas, Fibrogen, Quantum Genomics

Dans les pipelines : Sanofi, AstraZeneca, Roche

Dans les pipelines : Sanofi, AstraZeneca, Roche

Plus d'articles